NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

12-02-2018
Etats Généraux des forêts de la Région de la Mé / Le MINSEDD au corps social: ‘’Votre initiative est louable et devrait constituer un cas d’école’’

Dans la salle de conférence de la Préfecture d’Adzopé le dimanche 11 février 2018, Madame Anne Désirée Ouloto, Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD) a salué l’engagement et le sens de responsabilité des populations urbaines et rurales de la Région de la Mé, qui initiaient deux jours durant autour du Président du Conseil régional, le Ministre Patrick Achi, les Etats généraux des forêts dans ladite région. ’’Votre initiative est louable et devrait constituer un cas d’école dans toute la Côte d’Ivoire. Je suis fille d’une région dont les forêts sont également menacées. Nous organiserons avec le Ministre Patrick Achi pour le Cavally et à votre suite, les Etats généraux des forêts de notre région’’, a affirmé Anne Désirée Ouloto, qui co-parrainait avec son collègue Alain Richard Donwahi des Eaux et Forêts les assises d’Adzopé.

Pour le Ministre en charge de l’Environnement, la situation des forêts est alarmante sur tout le territoire national. A l’entendre, pour inverser la tendance, la Côte d’Ivoire s’est engagée avec 19 autres pays dans le mécanisme REDD+ et a achevé, avec succès, la phase pilote avec l’adoption de la stratégie nationale dudit mécanisme.
Pour la Région de la Mé, le projet pilote REDD+ pour la période 2017-2019, financé dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (CDD) conclu entre la République de Côte d’Ivoire et la République française, vise entre autres à réduire les pressions sur les forêts existantes, réduire les émissions de gaz à effet de serre en vue d’améliorer leur condition de vie et poser les bases d’une économie verte, préserver, renouveler et valoriser le capital agricole et forestier régional en démontrant qu’il est possible d’intensifier la production agricole et de promouvoir l’agroforesterie . ‘’Il faut absolument sauver nos forêts’’, a plaidé Anne Ouloto qui, sur la base du rapport fait au terme de la première année de mise en œuvre, a énuméré les acquis suivants :
• la cartographie de l’occupation des sols de la région ;
• la rédaction du manuel d’élaboration des Plans de Développement Locaux ;
• le diagnostic agraire sur les 7 villages d’intervention : Biéby, Kossandji, Allosso 1 ; Mebyfon, Mopodji, Kossandji et Aboisso Comé.
• le reboisement de 58 ha dans diverses localités de la région ;
• la définition des termes de référence du diagnostic « Energie » ;
.Avant le MINSEDD, le Président Achi a indiqué que la question de la dégradation de la foret est cruciale, dans la mesure où la foret est le premier créateur d’emplois dans la Mé. En 25 ans, a t’il relevé, le massif forestier est passé de 80% à 20%. ‘’C’est une hémorragie, il faut vite poser le garot’’, a-t’il indiqué en souhaitant, au nom des populations, que la Région soit un laboratoire ou une zone pilote dans le processus de réhabilitation et de préservation du couvert forestier.
Le Ministre des Eaux et Forêts a estimé pour sa part que les conclusions sont bonnes. ‘’Je trouve en vous des partenaires dans la lutte contre la déforestation. Vos conclusions vont en droite ligne avec le projet de déclaration de politique de réhabilitation et de préservation de nos forêts. Nous allons agir immédiatement. Nous allons détruire ce qui est illégal…Nous avons commencé la phase pilote à Goin Débé dans le Cavally, mais je déclare la Région de la Mé zone pilote’’, a conclu Akain Richard Donwahi.
Lors de ces états généraux tenus sur deux jours (10 et 11 février 2018), faut-il le rappeler, les participants ont identifié nombre de facteurs à la dégradation du couvert forestier à savoir la forte infiltration des émigrés dans les forêts classées, la pollution des cours d’eau et des terres par l’orpaillage clandestin. Elles ont souhaité, pour y remédier, un sursaut collectif impliquant toutes les couches sociales et autorités.
En guise de recommandations, elles ont proposé qu’il soit immédiatement mis fin à l’invasion des forets en faisant appel à toutes les forces de sécurité et que l’arrêté règlementant l’exploitation des forêts soit révisé. C’est d’ailleurs pour donner force à leurs recommandations qu’une motion de remerciement au Chef de l’Etat et d’engagement pour la préservation de la forêt a été lue.
Il est également bon de relever que certaines ONG ont reçu des mains du MINSEDD le protocole du contrat au projet REDD+ qui les appuie dans leurs activités de reforestation dans la région.
Pour rappel, ces assises d’Adzopé ont été placées sous le haut patronage du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly représenté par son Conseiller spécial, Serey Eiffel, et le co-parrainage des Ministres Anne Désirée Ouloto et Alain Richard Donwahi.

AUTRES ACTUALITES


05-10-2018
LA COTE D’IVOIRE PREND DES MESURES POUR LA RÉDUCTION DU SOUFFRE DANS LES CARBURANTS IVOIRIENS.

Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable en collaboration avec plusieurs ministères techniques avec le soutien de l’ONU Environnement et la CEDEAO étaient en conclave au Grand Hôtel du Plateau ...


05-10-2018
RESTAURATION ET CONSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ EN COTE D’IVOIRE : LE MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE LANCE UN PROJET.

La zone forestière ivoirienne est reconnue comme une grande région de la forêt de la Haute Guinée de l’Afrique de l’Ouest qui s’étend de la Guinée au Togo. Sa richesse en ...


27-09-2018
Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable Sensibilise à la teneur du plomb dans les peintures en Côte d’Ivoire.

Le Programme National de Gestion des Produits Chimiques (PNGPC) a organisé un atelier d’information et de sensibilisation à la teneur du plomb dans les peintures en Côte d’Ivoire, le lundi 24 ...


25-09-2018
Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable lance un projet d’aménagement des baies lagunaires d’Abidjan.

 Le Cabinet ministériel a abrité ce mardi 25 Septembre 2018 une réunion de haut niveau qui porte sur un projet d’aménagement des baies lagunaires d’Abidjan. Cette initiative qui vise à restaurer ...


Premier Précédent Suivant Dernier
page 5 à 8 sur 506
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG