NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

26-04-2018
Modernisation du système de propreté à Abidjan: 256 véhicules de pointe débarqués des navires et présentés au Ministre Anne Désirée Ouloto

L’arrivage de 256 équipements de salubrité (camions et voitures de marque IVECO) et 350 caissons neufs convoyés par la Société ECOTI SA a été constaté ce jeudi 26 avril 2018 au quai 17 du Port Autonome d’Abidjan, par Mme le Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement.
Anne Ouloto arrivée sur le site en milieu de journée a pu, par les soins du Directeur Général d’ECOTI SA, Jalel Nafti, découvrir le fonctionnement d’un échantillonnage de cet appareillage, à savoir une auto laveuse de poubelle, une hydro cureuse pour nettoyer les caniveaux, une balayeuse mécanique et une benne tasseuse de 25 m3.
Selon M. Jalel Nafti, ces appareils entreront très bientôt en service pour le bonheur des Ivoiriens. ‘’L’objectif, pour nous, c’est de collecter 100% des déchets produits’’, a-t-il rassuré.
Pour le Ministre en charge de la Salubrité, ce n’est pas encore le grand jour ‘’car le grand jour, ce sera l’ouverture du Centre de Valorisation et d’Enfouissement Technique (CVET) de Kossihouen et le jour où les Ivoiriens verront ces camions en circulation et dans l’opérationnel’’, nuancera-t-elle. ‘’Si nous voulons atteindre nos objectifs, il nous faut avoir l’adhésion des populations ; il nous faut constater un changement de comportement, car les infrastructures qui voient progressivement jour coutent très cher à l’Etat’’, a-t-elle insisté, espérant que l’Ivoirien nouveau naisse en chaque citoyen.

AUTRES ACTUALITES


10-12-2018
Cop 24 en Pologne : Le ministre Joseph Séka Séka monte au créneau à la tribune de la conférence des ministres africains de l’Environnement.

Les ministres africains de l’Environnement, en marge de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tient à Katowice, en Pologne, ont tenu ...

09-12-2018
Participation de la Cote d’Ivoire à la COP 24 : Un agenda très chargé pour le Professeur Joseph SEKA SEKA, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Chef de la délégation ivoirienne

Pour porter la voix de la Côte d’Ivoire à la 24ème Conférence des Parties (COP 24), le Professeur Joseph Séka SEKA, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, après plusieurs heures ...

07-12-2018
COP 24 : La délégation ivoirienne défend ses projets

La 24e Conférence des parties à la convention cadre des Nations ...


28-11-2018
4eme Salon International de la Géomatique : Les changements climatiques au cœur des réflexions

« Les ...


Premier Précédent Suivant Dernier
page 5 à 8 sur 541
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG