NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

05-10-2017
Salubrité à Cocody: Les tenanciers de maquis, restaurants et boîtes de nuit invités à respecter la réglementation en matière d’environnement

L’Hôtel Communal de Cocody a servi de cadre, à une importante séance de sensibilisation initiée par le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, à l’endroit des opérateurs économiques exerçant dans cette commune, le jeudi 05 Octobre 2017. Ces opérateurs économiques, en l’occurrence, les tenanciers de maquis, restaurants et boîtes de nuit ont été invités à respecter les règles environnementales en vigueur, dans le cadre de l’exercice de leurs activités.

Au nom du Ministre Anne Désirée OULOTO, le Directeur de Cabinet, M. BRAHIMA Fofana, plantant le décor, a rappelé l’état d’insalubrité dans lequel baignent certains lieux et espaces de la Commune de Cocody, du fait du non-respect des règles environnementales. Dans son développement, le Directeur de Cabinet a particulièrement insisté sur les tenanciers de maquis, restaurants et boîtes de nuit exerçant dans le périmètre de la Riviera 2. En effet, en plus d’occuper illégalement le domaine public, ceux-ci sont bien souvent responsables de nuisances sonores causant ainsi d’énormes désagréments aux automobilistes et surtout aux riverains, particulièrement la nuit. Pour le Directeur de Cabinet du Ministre Anne OULOTO, cette situation est inacceptable et doit cesser, c’est pourquoi il a invité l’ensemble de ces opérateurs économiques à se conformer à la réglementation en vigueur. Dans un langage de vérité, M.BRAHIMA Fofana a annoncé qu’après ces séances de sensibilisation de proximité, le MINSEDD mènera, très prochainement, des actions de répression pour corriger cet état d’insalubrité et d’incivisme dans la commune de Cocody. Il a, enfin, invité ces opérateurs économiques à s’engager dans l’Opération ‘’Grand Ménage’’ initiée par le Ministre Anne OULOTO. Une initiative qui invite chaque citoyen, à participer effectivement à la salubrité de son cadre de vie, le premier samedi de Chaque mois.

A la suite du Directeur de Cabinet, le Conseiller Technique chargé de la Salubrité et de la Lutte contre les Nuisances, M. KAMELAN Omer Pokou a fait des précisions sur les comportements à adopter. Il s’agit, donc, pour ces tenanciers de maquis, restaurants et boîtes de nuit, surtout ceux situés entre le Carrefour de la Riviera 2 et Anono, d’éviter de s’installer illégalement sur le domaine public, de prendre des dispositions pour la gestion efficace des déchets qu’ils génèrent et surtout de réduire leur niveau de décibels.
Sur ce dernier point, le Conseiller Technique KAMELAN Omer a rappelé que sur instigation du Ministre Anne OULOTO, un décret portant réglementation des émissions de bruits de voisinage a été pris par le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, en octobre 2016.

Ce décret stipule, entre autres que, dans les zones résidentielles, les niveaux sonores et l’émergence en décibel est limité à 50 décibels de 6 heures (h) à 18h et à 35 décibels de 20 h à 06 h du lundi au vendredi. Les samedis, dimanches et jours fériés ils sont réduits à 10 décibels entre 6 h et 20 h. Par ailleurs, les infractions relatives à l’émission des bruits de voisinage sont constatées et poursuivies conformément aux articles 107 et 109 du Code de l’Environnement, toujours selon ce décret.
Cette rencontre a, également, été l’occasion pour ces opérateurs économiques de faire part de leurs préoccupations, aux responsables du MINSEDD. Ces préoccupations ont porté, entre autres, sur la collecte des déchets et les nuisances sonores générées par certaines églises, dans la commune. Des préoccupations qui ont trouvé des réponses adéquates auprès des responsables du MINSEDD.

AUTRES ACTUALITES


27-05-2019
COTE D’IVOIRE : La forêt occupe 3,4 millions d’hectares soit 10,64 %

Abidjan, le 27 Mai 2019 . Les résultats de la carte d‘occupation du sol du projet SURVEILLANCE SPATIALE DES TERRES, ont été officiellement présentés au Ministère de l’Environnement et ...


16-05-2019
Mise en œuvre de la Facilité Adapt’Action en Côte d’Ivoire : Première réunion du comité de suivi local à Abidjan

Le 16 mai 2019, Abidjan a accueilli la première réunion du comité de suivi local de la Facilité Adapt’Action. Ministère de l’Environnement et autres ministères et institutions sectoriels concernés par cette ...

17-05-2019
Les Directeurs Régionaux du MINEDD à l’école de la rédaction administrative

Les Directeurs Régionaux (DR) du ministère de L’Environnement et du Développement durable (MINEDD) se sont retrouvés à Yamoussoukro du 15 au 17 mai 2019. C’était à l’occasion d’un atelier de renforcement ...

22-05-2019
« Notre biodiversité, c’est notre nourriture ! Notre biodiversité, c’est notre santé ! Notre biodiversité, c’est notre avenir.

Mesdames et Messieurs ; Chers compatriotes ; La communauté internationale célèbre, aujourd’hui mercredi 22 mai 2019, la journée internationale de la Diversité Biologique Cette diversité du vivant, constituée progressivement au cours des millénaires, est ...

Premier Précédent Suivant Dernier
page 5 à 8 sur 580
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG