NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

05-10-2018
LA COTE D’IVOIRE PREND DES MESURES POUR LA RÉDUCTION DU SOUFFRE DANS LES CARBURANTS IVOIRIENS.

Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable en collaboration avec plusieurs ministères techniques avec le soutien de l’ONU Environnement et la CEDEAO étaient en conclave au Grand Hôtel du Plateau ce mardi 02 Octobre. C’était à l’occasion de l’Atelier de Validation du Plan d’Action, de la Feuille de Route et du Document de Plaidoyer pour la Réduction du soufre dans les carburants ivoiriens.

Cette rencontre a été présidée par François KOUABLAN, Directeur de Cabinet représentant le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Prof Joseph Séka SEKA. Il a profité de la Côte d’Ivoire et définir les enjeux de l’atelier en cours.«   Notre pays a élaboré sa stratégie et son plan d’action sur la réduction du soufre dans le carburant en novembre 2015. Cette action s’est poursuivie par l’élaboration d’une feuille de route en juillet 2018. La présente rencontre est l’aboutissement de tous les efforts consentis par les membres du Groupe de Travail afin de proposer une feuille de route consensuelle ainsi qu’un plaidoyer pour soutenir les actions entreprises. »a-t-il indiqué.

A l’image des autres nations africaines, La Côte d’Ivoireaprès avoir parachevé l’élimination du plomb dans l’essence, s’est attaquée à la réduction du soufre dans les carburants dans l’optique d’atténuer son impact négatif sur la santé humaine et l’environnement et améliorer en conséquence la qualité de l’air en milieu urbain. Dans l’atteinte de ces objectifs vitaux pour le bien des populations, le Directeur de Cabinet a reconnu l’apport très inestimable des partenaires techniques et financiers dont l’ONU Environnement ainsi que d’autres organisations qui développent des projets d’assistance aux pays en développement. Ces initiatives visent  à réduire la pollution atmosphérique urbaine à travers la promotion des carburants et des véhicules propres. Le gouvernement ivoirien est allé plus loin en  élaborant un projet de décret sur la qualité de l’air inspiré des normes universellement partagées (décret N°2017-125 du 22 février 2017).

Le gasoil produit en Côte d’Ivoire  contient 1700 à 2000 ppm (part par millions) de soufre. C’est moins bas par rapport à certains pays de l’Afrique de l’Ouest qui avoisinent 3500 voire 10 000 ppm de soufre dans leur gasoil. Les efforts tendent à atteindre la norme de 50 ppm de souffre d’ici 2020. A ce titre Dr Ettien N’Dah point focal de l’Initiative mondiale pour les économies de carburant a défini la feuille de route en trois axes majeurs.  Tout d’abord la sensibilisation de tous les acteurs, la technologie à mettre en place pour rendre le carburant propre, enfin l’aspect financier pour équiper les raffineries.  Il a par la suite affirmé que l’obstacle du souffre pourra être surmonté comme l’a été pour le plomb.





SERCOM MINEDD


AUTRES ACTUALITES


23-11-2018
COP 24 : Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable mobilise pour une forte participation de la Côte d’Ivoire

Du 02 au 14 décembre 2018, le monde entier se réunira à Katowice en Pologne à la 24ème Conférence des Parties (COP 24) sur les Changements Climatiques. ...

09-11-2018
Santé et environnement en Afrique : le Ministre Joseph Séka SEKA expose les actions de la Côte d’Ivoire pour contrer les menaces de l’environnement sur la santé des populations.

Le Professeur Joseph Séka SEKA, ministre ivoirien de l’Environnement et du Développement Durable était présent aux travaux de la 3ème Conférence Interministérielle sur la Santé et l’Environnement en Afrique. Cette rencontre ...

12-11-2018
Développement Durable : Le couple État/Secteur privé unis pour l’atteinte des ODD

Conception : CICG