NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

24-01-2019
Érosion côtière à Lahou-Kpanda : Des mesures d’urgences annoncées

Depuis quelques semaines, les habitants de Lahou-Kpanda font face à la montée de la mer qui a provoquée des dégâts matériels (maisons détruites, tombes emportées etc). Informé de cette situation, le Professeur Joseph Séka SEKA, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a initié une rencontre d’urgence qui s’est tenue ce jeudi 24 janvier 2019 au Cabinet ministériel à la riviera Bonoumin en présence des autorités préfectorales et municipales de la localité. Elle intervient en prélude d’une mission qui sera diligentée la semaine prochaine. Les experts du ministère s’y rendront pour rencontrer la population, recueillir leurs doléances et rechercher ensemble des pistes de solutions. Les décisions arrêtées seront transmises au gouvernement à travers un plaidoyer.
Le Préfet du Département de Grand-Lahou, Bamba Souleymane a présenté la situation qui s’aggrave de jour en jour. « Plusieurs tombes disparaissent, la mer continue d’avancer. Les activités économiques tournent au ralenti », a-t-il dépeint.
Le représentant de la population, Djaha Jean, premier adjoint au maire de la commune a exprimé le désarroi des riverains. Ces derniers pris de panique ont commencé à exhumer les corps de leurs défunts, attitude entrainant des risques sanitaires énormes. Et d’ajouter qu’ils sont dans l’attente de la réaction du gouvernement. Pour finir il est reparti rassurer après avoir écouté le ministre « Nous remercions le professeur Joseph Séka SEKA pour l’intérêt accordé à cette catastrophe. Nous promettons de sensibiliser la population afin qu’elle réserve un accueil chaleureux à l’équipe des experts. . a-t-il exprimé.
Par ailleurs, en vue d’éviter les conséquences que peuvent provoquer ces exhumations déjà entamées sur la santé des habitants, le Professeur Joseph Séka SEKA invite la population à surseoir à cette idée.
A cette occasion, le ministère a présenté le Projet WACA-RESIP (Projet Régional pour la Résilience des Zones Côtières Ouest-Africaines) dont les travaux avancent pour pallier à ce phénomène d’érosion côtière. Lancé en novembre 2018, il a pour but d’aider les pays à harmoniser la gestion de leurs infrastructures et ressources naturelles afin d’accroître leur résilience au changement climatique en général, à l’érosion côtière et aux inondations en particulier. Il vise, à mettre en évidence les mesures multisectorielles qui peuvent apporter des solutions viables aux problématiques de gestion des sols et aménagement du territoire, des infrastructures, des écosystèmes, des habitats naturels et de lutte contre la pollution. Le projet WACA –RESIP est financé à hauteur de 15,8 milliards de FCFA par la Banque Mondiale, et s’étend sur une période de 5 ans. La Côte de Grand-Lahou a été choisie pour la phase pilote. La phase d’étude étant achevée. Plusieurs actions salvatrices seront menées d’ici peu. Il est prévu la création d’activités génératrices de revenus pour les sinistrés, le reboisement des mangroves qui permettra de régénérer le couvert végétal…

SERCOM MINEDD

AUTRES ACTUALITES


03-05-2019
Elimination des Polluants Organiques Persistants : Des progrès reconnus

Au deuxième jour (mardi 30 ...


30-04-2019
Le monde entier en réflexion à Genève sur les produits chimiques dangereux

Les Conférences de la triple COP se sont ouvertes à Genève ce lundi 29 avril 2019. Parallèlement se tiennent la COP 14 de la Convention de Bâle, les COPs 9 de ...

24-04-2019
Préservation de la biodiversité et des aires protégées en Afrique de l’Ouest : BIOPAMA acte 2 offre un nouveau système d’informations fiables

Pendant deux jours, plusieurs experts en charge de la gestion de la biodiversité et des aires protégées de la zone UEMOA sont en conclave à Abidjan. L’objet de ...


18-04-2019
Conservation de la Biodiversité dans le Complexe Taï-Grebo-Sapo : L’étude de faisabilité en validation

Le Comité National de Pilotage du Projet « Conservation de la Biodiversité dans le Complexe Taï-Grebo-Sapo s’est réuni les 18 et ...


Premier Précédent Suivant Dernier
page 5 à 8 sur 635
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG