NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

02-07-2019
Convention d’Abidjan: Quatre protocoles additionnels pour renforcer la protection de la façade maritime atlantique de l’Afrique

Quatre protocoles additionnels à la Convention d’Abidjan ont été signés ce mardi 02 juillet 2019 par les représentants des pays membres sous la présidence du Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, le Professeur Joseph Séka SEKA. C’était  lors de la deuxième Conférence des Plénipotentiaires  qui s’est déroulée à la maison de l’entreprise au Plateau. Le premier de ces  dispositifs, appelé protocole de Pointe-Noire,  porte notamment sur la gestion intégrée de la zone côtière de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et du Sud, qui concentre 42% des PIB et 1/3 de la population des pays concernés.

Le deuxième instrument (protocole de Grand-Bassam) vise à réguler les sources de pollution d’origine terrestre ou aérienne. Un aspect important vu le déversement des déchets solides et liquides en mer et souvent sans traitements. Ainsi, plus de 80% de la pollution marine est d’origine terrestre.

Le troisième protocole dit de Malabo traite, lui,  des risques liés à la pollution causée par les activités d’exploitation pétrolières et gazières. Ce texte ambitionne la mise en place   par les États de  standards minimums vis-à-vis des partenaires privés.

Le quatrième  protocole évoque quant  à lui  la mangrove ou protocole de Calabar, du nom de ce site du Delta du Niger abritant la troisième concentration de mangroves dans le monde, la  première en Afrique.

 

AUTRES ACTUALITES


08-08-2011
CODE DE L’ENVIRONNEMENT : Un atelier pour valider les projets de décrets d’application

Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a présidé, le mardi 02 Août 2011, un important atelier de validation des projets de Décrets d’application de la loi portant Code de ...

18-07-2011
Environnement et Développement Durable ALLAH-KOUADIO MOBILISE LES PARTENAIRES

Les ambassadeurs de Suisse, d’Australie et de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire s’intéressent de près aux questions liées à l’environnement et au développement durable dans notre pays. Ils ont été ...

16-07-2011
RESTAURATION DE LA BAIE LAGUNAIRE DE COCODY LE GOUVERNEMENT OPTE POUR UNE SOLUTION GOBALE

Une réunion interministérielle regroupant les Directeurs généraux de l’Assainissement, des Infrastructures économiques, du BNETD, du LBTP, ainsi que le Représentant résident de la Banque Mondiale s’est tenue le jeudi 14 juillet ...

Premier Précédent
page 657 à 657 sur 657
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG