NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

23-07-2019
REFORESTATION EN COTE D’IVOIRE : International Calice signe un Accord-Cadre de Partenariat avec la REDD+ Côte d’Ivoire

Abidjan, le 23 Juillet 2019, International Calice a signé ce lundi 15 Juillet 2019 un Accord-Cadre de Partenariat avec la REDD+ Côte d’Ivoire dans ses locaux à Abidjan. Cet Accord-Cadre définit les bases de la collaboration entre les deux Parties qui s’engagent à œuvrer pour la conservation durable de la biodiversité, principalement des espaces forestiers protégés de l’Etat et des zones rurales dégradées, dans le but de contribuer à la mitigation des effets du changement climatique et au bien-être des populations.

Le Colonel AHOULOU Kouamé Ernest, Coordonnateur de la REDD+, a souhaité que cet Accord-Cadre conclu avec International Calice conduise à des actions de terrain pour la restauration du couvert forestier ivoirien. Insistant sur l’importance de la société civile du fait de sa montée en puissance dans le monde, le Coordonnateur a salué l’émergence et la structuration de la société civile en Côte d’Ivoire, avec notamment la mise en place de l’Observatoire Ivoirien pour la gestion durable des Ressources Naturelles (OI-REN), et la Fédération des Réseaux et Associations de l’énergie, de l’environnement et du Développement Durable (FEREADD).

Pour ce faire, il a encouragé M. TIA Lazare, Maître de Conférences, Président d’International Calice à se rapprocher de ces structures existantes pour l’harmonisation et la consolidation des actions menées dans le cadre de la REDD+. Pour clore son propos, le Colonel AHOULOU Kouamé Ernest a exhorté International Calice à asseoir une gestion rigoureuse et transparente des prochaines ressources financières à acquérir auprès des bailleurs de fonds pour l’exécution de son programme de recherche-développement afin qu’il ait un impact réel sur les communautés cibles.

Agissant au nom d’International Calice, M. TIA Lazare a rassuré son partenaire que son organisation contribuera à la conservation durable des espaces forestiers protégés de l’Etat dans le cadre de son programme de recherche-développement intitulé : « Conservation durable de la biodiversité par l’agroforesterie et le géo-reboisement communautaire au sud de la Côte d’Ivoire ». Ce programme  vise à contribuer à la nouvelle politique nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts. Et cela participe aux efforts de  réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD).

La première phase de ce programme qui commence par le Projet Géo-reboisement Communautaire, s’inscrit principalement dans le cadre de l’ODD 15 « Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres (…) et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité ». Pour finir, M. TIA Lazare a ajouté que son organisation s’engagera dans la promotion de l’agroforesterie et du géo-reboisement dans les zones rurales dégradées.

Cette collaboration entre la REDD+ et International Calice portera notamment sur la planification et le suivi-évaluation des projets de conservation de la biodiversité, de géo-reboisement, d’agroforesterie au regard du mécanisme REDD+ ainsi que sur l’appui à la mobilisation des financements de projets afférents. 

En guise de rappel, il convient de noter que les ressources forestières ivoiriennes subissent une forte dégradation à cause de l’action non contrôlée de l’homme. En effet, selon l’étude réalisée par le Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD) pour le compte du Secrétariat Exécutif Permanent de la REDD+, la couverture forestière ivoirienne est passée de 16 millions d’hectares en 1900 à 3,4 millions d’hectares en 2015.  En réponse aux enjeux de cette déforestation et dans le but de contribuer à la lutte mondiale contre les changements climatiques, la Côte d’Ivoire s’est engagée, en Juin 2011, dans le mécanisme international de Réduction des Émissions de gaz à effet de serre, issues de la Déforestation et de la Dégradation des forêts (REDD+). Cet engagement inclut la restauration du couvert forestier national à hauteur de 20% du territoire, d’ici 2030.

 

AUTRES ACTUALITES


08-08-2011
CODE DE L’ENVIRONNEMENT : Un atelier pour valider les projets de décrets d’application

Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a présidé, le mardi 02 Août 2011, un important atelier de validation des projets de Décrets d’application de la loi portant Code de ...

18-07-2011
Environnement et Développement Durable ALLAH-KOUADIO MOBILISE LES PARTENAIRES

Les ambassadeurs de Suisse, d’Australie et de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire s’intéressent de près aux questions liées à l’environnement et au développement durable dans notre pays. Ils ont été ...

16-07-2011
RESTAURATION DE LA BAIE LAGUNAIRE DE COCODY LE GOUVERNEMENT OPTE POUR UNE SOLUTION GOBALE

Une réunion interministérielle regroupant les Directeurs généraux de l’Assainissement, des Infrastructures économiques, du BNETD, du LBTP, ainsi que le Représentant résident de la Banque Mondiale s’est tenue le jeudi 14 juillet ...

Premier Précédent
page 661 à 661 sur 661
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG