NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

05-10-2011
Déchets dangereux / Suivi et contrôle des mouvements transfrontières : Les acteurs nationaux se forment sur les différentes conventions

 Le  Ministère de l’Environnement et du Développement Durable a ouvert un atelier de formation, le lundi 03 octobre 2011, à l’hôtel du District au plateau. Cet atelier vise le renforcement de capacités des acteurs nationaux, pour le suivi et le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux. Les douanes, les magistrats, les juristes, les ONG, les autorités portuaires et maritimes, ainsi que les journalistes bénéficient de ces formations. A la cérémonie d’ouverture, le Pr LOUKOU Yao Guillaume, Directeur de Cabinet, qui représentait Dr ALLAH-KOUADIO Rémi,  Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, a relevé « qu’il importe que notre pays se dote de structures de gouvernance plus efficaces et de personnels  qualifiés pour faire en sorte que la gestion des déchets dangereux et des produits chimiques connaisse un succès durable face aux problèmes émergents, notamment le trafic illicite des déchets électroniques et électriques, le mercure, les Polluants Organiques Persistants , etc. … »Précisons que c’est conformément aux conventions de Bâle, de Stockholm, de Rotterdam et de Marpol, que la formation a lieu. Cette activité qui s’étend sur dix jours prendra fin le 13 octobre prochain. Au sortir de cet atelier, les acteurs devraient être aptes à défendre le territoire ivoirien contre les déchets dangereux. Selon M. ZADI Raphael, Coordonnateur du projet Polluants Organiques Persistants, Point Focal National de ces Conventions, cette activité est à sa troisième phase et note la présence de plusieurs Consultants, venus de Genève, de Paris et de Dakar pour renforcer les capacités ces acteurs nationaux.


AUTRES ACTUALITES


14-04-2021
Jean-Luc ASSI tient sa première réunion de cabinet

Le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Jean-Luc ASSI a entamé sa mission à la tête du département ministériel dont il a en charge, ce mercredi 14 avril 2021 à ...


13-04-2021
Environnement et Développement Durable : Jean-Luc ASSI se réjouit des actions de Joseph Séka SEKA

C’est dans une salle de conférences comble au 10e étage de la Tour D de la cité administrative au Plateau ce mardi 12 avril 2021 que le tout nouveau ministre ...

23-03-2021
PROMOTION DU GENRE : LA CELLULE GENRE DU MINEDD SE FORMALISE

 En souscrivant à la plupart des engagements internationaux qui visent à faire la promotion d’une justice sociale basée sur l’égalité des hommes et des femmes dans le développement économique et social, ...


23-03-2021



Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 814
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG