NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

14-11-2011
L’AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT PRÊTE A SOUTENIR LES PROJETS ENVIRONNEMENTAUX

 La salle de conférence du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable a servi de cadre à une séance de travail avec l’Agence Française de Développement (AFD), en présence du Conseiller Spécial du Président de la République en charge des questions environnementales. Cette rencontre portait sur le Contrat de Désendettement et de Développement (CDD). 





Evoquant l’objet de la visite de cette mission, Monsieur GUIAUGUE Sylvain, chef de la délégation, a présenté le Contrat de Désendettement et de Développement (CDD) comme, le moyen par lequel la France entendait procéder à l’annulation de la dette des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE). Ainsi, on retiendra qu’en marge de l’initiative en faveur des PPTE, la France s’est engagée en juin 1999 à fournir un effort supplémentaire pour annuler la totalité de ses créances d’aide publique au développement contracté par ces pays. Plutôt qu’une annulation pure et simple, la France a fait le choix original de mettre en œuvre un mécanisme de refinancement par dons, des échéances restant dues, gérées dans le cadre d’un contrat dit « de Désendettement et de Développement » (CDD) : le pays continue d’honorer sa dette à chaque échéance, mais aussitôt le remboursement constaté, la France reverse au pays, un don d’un montant équivalent, destiné à des programmes de lutte contre la pauvreté sélectionnés d’un commun accord avec l’État partenaire. Les fonds sont déposés sur un compte dédié, ouvert à la banque centrale nationale, qui fonctionne sous la double signature. Le CDD permet à la France d’instaurer un dialogue avec les autorités ivoiriennes et constitue ainsi, un outil bilatéral. L’objectif est de s’assurer que les marges de manœuvre budgétaires dégagées contribuent pleinement à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Cinq secteurs d’intervention sont privilégiés : santé ; éducation et formation professionnelle ; agriculture et sécurité alimentaire ; soutien à la croissance ; développement durable et climat. Ainsi, il a paru important pour la délégation de l’AFD de venir rencontrer le Ministère en Charge du développement Durable en Côte d’Ivoire, pour écouter les différentes politiques et projets pouvant être inscrits pour un financement. Le Directeur de Cabinet, Guillaume Yao LOUKOU a donc au nom du Ministre ALLAH-KOUADIO, en mission, présenté le Ministère en insistant sur les difficultés rencontrées et surtout sur les projets à financer. Sur ce dernier point, on retiendra 30 projets d’un financement total de près de 30 Milliards de F CFA attendu par le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable. Monsieur GUIAUGUE répondant à cette préoccupation, a indiqué que cette première visite vise à écouter les parties ivoiriennes : « nous sommes ici au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable pour écouter quelles sont les priorités, les politiques sectorielles qui seront prévues par ce Ministère et nous avons été très favorablement impressionné par la qualité de la présentation qui a été faite et par l’ampleur des défis à relever ». Il a enfin précisé qu’une sélection des projets prioritaires sera faite par l’Etat ivoirien. Ce sont ces projets qui, à terme, bénéficieront d’un financement du gouvernement français, a-t-il conclu ;

 













   

 



AUTRES ACTUALITES


14-04-2021
Jean-Luc ASSI tient sa première réunion de cabinet

Le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Jean-Luc ASSI a entamé sa mission à la tête du département ministériel dont il a en charge, ce mercredi 14 avril 2021 à ...


13-04-2021
Environnement et Développement Durable : Jean-Luc ASSI se réjouit des actions de Joseph Séka SEKA

C’est dans une salle de conférences comble au 10e étage de la Tour D de la cité administrative au Plateau ce mardi 12 avril 2021 que le tout nouveau ministre ...

23-03-2021
PROMOTION DU GENRE : LA CELLULE GENRE DU MINEDD SE FORMALISE

 En souscrivant à la plupart des engagements internationaux qui visent à faire la promotion d’une justice sociale basée sur l’égalité des hommes et des femmes dans le développement économique et social, ...


23-03-2021



Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 814
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG