NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

19-12-2017
Gestion des pesticides obsolètes en Côte d’Ivoire: le comité de pilotage du projet a tenu sa deuxième réunion de l’année

Le comité de pilotage du projet de gestion des pesticides obsolètes en Côte d’Ivoire (PROGEP-CI) s’est réuni, pour sa deuxième session ordinaire annuelle, le lundi 18 décembre 2017, à l’hôtel Sofitel Ivoire à Cocody. Cette rencontre s’est déroulée sous la présidence de Mme Anne Désirée OULOTO, Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable qui a été représentée par son Directeur de Cabinet M. Brahima FOFANA. Elle avait pour objectif de définir les orientations stratégiques et veiller à la bonne gouvernance du projet.
Dans le déroulement de l’agenda de la réunion, le prof Georges KOUADIO, coordonnateur national du PROGEP-CI, a fait trois communications. La première a porté sur le bilan du plan de travail budgétisé annuel pour l’année 2017 avec un accent sur les activités liées à la mise en œuvre de l’inventaire des pesticides obsolètes et sur le taux de décaissement du projet. La deuxième s’est attardée sur les perspectives 2018, en termes d’activités essentielles à réaliser en 2018. A ce niveau, un point d’honneur a été mis sur le transport, le stockage et l’élimination des pesticides obsolètes inventoriés et sur l’élaboration des avant-projets de textes juridiques. La troisième a été consacrée aux aspects fiduciaires du projet. Il a essentiellement été question des enjeux de décaissement et de performance du projet liés aux indicateurs clés de la banque mondiale et des procédures nationales pour améliorer l’efficacité de la mise en œuvre des projets cofinancés.
Se félicitant du bilan de l’année 2017, le représentant du Ministre Anne OULOTO, a apprécié qu’en dépit des difficultés ayant jalonné les préparatifs de l’inventaire, et surtout malgré tous les efforts encore à faire, le projet ait réussi à dépasser la barre de 75% de taux de réalisation; le taux de décaissement global actuel à la fin de novembre 2017 étant de 32,39% contre une prévision de 27,12%.
Le Directeur de Cabinet a relevé alors le caractère primordial de l’inventaire dans la mise en œuvre du PROGEP-CI et a invité les membres du comité de pilotage à apporter toute leur contribution à la réussite du projet. « L’inventaire est l’étape la plus déterminante du projet. Nous devons donc, ensemble, veiller scrupuleusement à faire en sorte d’éviter tout blocage qui pourrait contrarier l’atteinte des résultats », a plaidé l’émissaire du Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, avant de rappeler les prochaines étapes après l’inventaire. Ainsi, il a annoncé l’enlèvement, le stockage sécurisé des stocks obsolètes et leur élimination de manière écologiquement rationnelle pour préserver l’environnement et la santé des populations. A cet effet, M. Brahima FOFANA a rassuré que des dispositions sont prises pour le choix du site de stockage qui sera construit dans le respect des normes internationales en vigueur.
Le comité de pilotage PROGEP-CI, faut-il préciser, est composé de représentants issus du MINSEDD et des Ministères de l’Intérieur et de la Sécurité, de l’Industrie et des Mines, de l’Agriculture et du Développement Rural, des Transports, du Budget et du Portefeuille de l’Etat, de l’Economie et des Finances, de la Santé et de l’Hygiène Publique, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, du Commerce, des Eaux et Forêts.

AUTRES ACTUALITES


16-10-2018
Lancement du projet d’Investissement Forestier Le ministre Joseph Séka SEKA : « Impliquons-nous tous sans retenue et avec célérité pour la réussite de ce projet »

Une initiative salutaire vient augurer des lendemains meilleurs dans la lutte contre la déforestation en Côte d’Ivoire. A l’intention des forêts classés et parcs nationaux en Côte d’Ivoire, le projet d’Investissement ...

16-10-2018
Gestion des catastrophes naturelles : Des experts des pays africains en conclave

Pendant 5 jours plusieurs experts de 16 pays d’Afrique Subsaharienne se  plancheront sur le renforcement de la résilience face aux catastrophes naturelles. Cette rencontre est une initiative du Bureau des Nations ...


09-10-2018
Instauration de la taxe carbone en Côte d’Ivoire: Le Prof Joseph Séka SEKA préside un dialogue interministériel pour sa mise en pratique.

La lutte contre le réchauffement climatique a engrangé des stratégies tout aussi bénéfiques pour les Etats. Parmi elles, celle de la taxe carbone, Les recherches de la Banque Mondiale, du Fonds ...


05-10-2018
Amélioration de la Qualité de l’air : Les pays de la CEDEAO veulent accélérer l’Accord d’Abidjan

Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Professeur Joseph Séka SEKA, a procédé  à l’ouverture de l’Atelier technique pour la mise en œuvre de l’Accord d’ Abidjan sur l’amélioration de ...


Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 599
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG