NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

18-01-2018
Initiative Cacao forets -Lancement des activités du Cadre d’action Commune: Anne Ouloto et Richard Donwahi co-président un atelier à Abidjan

Une centaine de séminaristes issus des institutions de l’Etat, des ONG, des entreprises de la filière cacao-chocolat des partenaires financiers et techniques tel que la Banque mondiale, la Fao, ou GIZ-KFW ont été réunis en atelier à l’hôtel Azalai Abidjan les 17 et 18 janvier 2018 pour le lancement des activités du cadre d’action commune de l’initiative Cacao Forets. Ils ont pu bâtir leurs réflexions et contribution sur trois grands axes à savoir la protection et la restauration des forêts, la production durable et sources de revenu des producteurs et la participation des communautés et inclusion sociale. Co-présidant le jeudi 18 janvier 2018, la cérémonie de lancement des activités avec son collègue Alain Richard Donwahi en charge des Eaux et Forêts, Madame Anne Désirée Ouloto, Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable a indiqué que la Cote d’Ivoire a opté depuis 2014 pour une agriculture zéro déforestation.
A l’entendre, l’Initiative cacao-forets est une mise en œuvre concrète de l’Agriculture-zéro déforestation, laquelle constitue elle-même l’option stratégique centrale de la Stratégie Nationale REDD+ adoptée par le Gouvernement le 3 novembre 2017. ‘’Le Ministère de l’Environnement dont j’ai la charge s’engage avec détermination et se tient à votre disposition pour tout appui technique nécessaire à la réussite de cette initiative d’intérêt national’’, a-t-elle rassuré son collègue et les séminaristes.
Elle est cependant consciente que la Côte d’Ivoire ne peut tenir son engagement en la matière sans l’engagement et les efforts du secteur privé et surtout la contribution de la finance carbone, qui est une source de financement pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre, dues à la déforestation et à la dégradation des forets.
La gardienne de la politique de protection de l’environnement en Côte d’Ivoire s’est par ailleurs réjouie de voir que ce bébé (sic) qu’elle a vu naitre, fait ainsi ses premiers pas. ‘’Notre solidarité autour de ce projet et notre détermination nous conduirons, j’en suis convaincue, à l’atteinte de notre objectif commun de faire du cacao, l’ami de la foret’’, a poursuivi le MINSEDD.
Alain Richard Donwahi a mis l’accent sur le plan d’action à mettre en œuvre pour une agriculture résiliente face aux agressions ou dévastations des changements climatiques, sur la mobilisation de fonds et sur une rigoureuse méthode de suivi évaluation.

AUTRES ACTUALITES


09-01-2019
Journées Africaines de l’Ecologie et des Changements Climatiques 2019 : Le lancement prévu ce vendredi

Le Réseau Africain des Experts pour l’écologie (REFACC) compte mettre les bouchées doubles à l’occasion de la 2ème édition des Journées Africaines de l’Ecologie ...


10-01-2019
Le Professeur Joseph Séka SEKA élevé au rang d’Officier de l’Ordre national

Son abnégation pour le travail bien accompli et sa détermination continuent de lui gravir des marches. Le Professeur Joseph Séka SEKA, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable est désormais Officier ...

18-12-2018
6ème Rapport sur la Biodiversité en Côte d’Ivoire : Les parties prenantes en conclave pour sa validation

L’article 26 de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) impose aux parties prenantes l’ayant ratifié de soumettre tous les quatre ans un rapport national. La Côte d’Ivoire ...


12-12-2018
COP 24/Le ministre Joseph Séka SEKA : ‘’Le temps est venu de rendre opérationnel l’Accord de Paris’’

La voix de la Côte d’Ivoire a résonné le mercredi 12 décembre, à la tribune de la Cop 24, en Pologne, à travers un message fortement ovationné. Segment de haut niveau, ...

Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 617
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG