NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

23-04-2012
ENVIRONNEMENT/RESERVE DE FAUNE D’ABOKOUAMEKRO/LE MINISTRE ALLAH-KOUADIO DECOUVRE UN JOYAUX.

Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Dr Rémi ALLAH-KOUADIO, a poursuivi la série de visites des Aires Protégées de Côte d’Ivoire en se rendant les jeudi 19 et vendredi 20 avril 2012, à la Réserve de Faune d’Abokouamékro, dans la Région des Lacs. Cette visite a également été l’occasion d’échanger avec les populations riveraines sur les conditions d’une bonne gestion de cette aire protégée.

D’une superficie de 20 430 hectares, la Réserve de Faune d’Abokouamékro est située à une quarantaine de Kilomètres de Yamoussoukro, au cœur du ‘’V Baoulé’’. Le paysage offert par le relief est certainement l’un des plus beaux du pays. Le Ministre Rémi ALLAH-KOUADIO a pu se rendre compte de cette pure merveille que constitue cette Réserve. Sur plus de 40 kilomètres le Ministre, qu’accompagnait une forte délégation, a pu observer la végétation, caractérisée par une mosaïque forêt-savane, marquée par des élégants palmiers rôniers, ainsi que le relief dominé par des séries de collines du ‘’V baoulé’’. Le clou de cette randonnée a été l’escale à la plate forme de la Réserve, un site aménagé pour l’observation. Ainsi le Ministre et sa délégation ont pu apprécier, à sa juste valeur, la beauté du site, à travers une vue panoramique de l’ensemble de la végétation et du relief, avec le Lac artificiel de 350 hectares, parfaitement inscrit entre les collines et les plaines de savane, tout comme le Mont Soyéna, qui culmine à 441 mètres d’altitude. Au terme de cette randonnée, le Ministre a traduit son enchantement devant la beauté du site et annoncé, par la même occasion, des mesures d’aménagement. Ces mesures d’aménagement permettront le développement d’activités éco-touristiques, toujours selon le Ministre.

Cette visite de la Réserve d’Abokouamékro a été l’occasion pour le Ministre Rémi ALLAH-KOUADIO de rencontrer les populations riveraines à AGNERE-KOFFIKRO. Dans cette localité, le Ministre a échangé avec les émissaires des sept villages riverains, à savoir PRANOI, AGNERE-KOFFIKRO, YOBOUBO, KOIMOI-DIBIKRO, TOKORE-YAOKRO, MOROKINKRO et ABOKOUAMEKRO. Au cours des échanges, ces populations ont posé leurs préoccupations dont la plus importante est la question de la sécurité due à la proximité avec les animaux sauvages. Ces animaux de la Réserve, particulièrement les éléphants et les buffles, en divagation depuis la destruction de la clôture, ont occasionné, aux dires des populations, la mort de plusieurs villageois. Répondant à ces préoccupations le Ministre Rémi ALLAH-KOUADIO a indiqué que le problème d’insécurité est dû à la destruction de la clôture de la Réserve le 19 Avril 2002 du fait d’un mécontentement des populations. Il a donc annoncé des mesures d’aménagement qui prendront en compte la protection des populations contre la divagation de ces animaux. Continuant, le Ministre a promis la mise en place de microprojets, générateurs de revenus, au bénéfice des populations riveraines.

 


AUTRES ACTUALITES


09-11-2018
Santé et environnement en Afrique : le Ministre Joseph Séka SEKA expose les actions de la Côte d’Ivoire pour contrer les menaces de l’environnement sur la santé des populations.

Le Professeur Joseph Séka SEKA, ministre ivoirien de l’Environnement et du Développement Durable était présent aux travaux de la 3ème Conférence Interministérielle sur la Santé et l’Environnement en Afrique. Cette rencontre ...

12-11-2018
Développement Durable : Le couple État/Secteur privé unis pour l’atteinte des ODD

Conception : CICG