NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

24-04-2012
Fuite d’hydrocarbure au Canal de Vridi: Le Ministre ALLAH-KOUADIO sur les lieux de l’incident

Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable s’est rendu, le lundi 23 Avril dernier, sur le plan d’eau lagunaire, côté Canal de Vridi et sur la plate forme de l’entreprise Foxtrot International, pour constater la fuite d’hydrocarbures dans les eaux de la lagune, ainsi que les mesures prises par cette entreprise pour régler cet incident.

Le Ministre Rémi ALLAH-KOUADIO avait à ses côtés, le Directeur Général de PETROCI, M. Daniel GNANGNI, et celui de Foxtrot International, Monsieur Christian SAGE, ainsi qu’une forte délégation constituée d’experts du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable et du Port Autonome d’Abidjan. La Visite qui a été possible grâce à une frégate affrétée par le PAA, a permis au Ministre de se rendre compte des mesures prises par cette entreprise, pour remédier à cette fuite d’hydrocarbures. Le Directeur Général de Foxtrot International, M. Christian SAGE a, dans ce sens donné toutes les assurances au Ministre et indiqué qu’il n’y a pas de risque pour la population, car toutes les mesures ont été prises pour endiguer cet incident. Ces mesures concernent la fermeture en amont comme en aval des vannes du pipeline souterrain et le nettoyage de la ligne défectueuse.

A l’origine, le Mardi 10 Avril dernier, les techniciens du Centre Ivoirien Anti-pollution ont été alertés de la présence d’une nappe huileuse sur les eaux, au niveau du Canal de Vridi. Aussitôt saisi, le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a activé le plan de lutte contre la pollution maritime dénommé : « Plan POLLUMAR » et mis sur pied une cellule de crise. Au terme des investigations, cette cellule a mis en cause l’entreprise Foxtrot International, dont un pipeline défectueux serait à l’origine de la fuite d’hydrocarbure constatée. D’où la mise en demeure de mesures subséquentes décidées et mises en œuvre.

Au terme de cette visite, le Ministre a fait le point au cours de la réunion du comité de crise qui s’est tenue à son Cabinet. Il a informé le comité sur les mesures prises par l’entreprise Foxtrot et rassuré que le Ministère prendra toutes les mesures pour le suivi et le contrôle des travaux jusqu’à leur terme. Il a, par ailleurs, indiqué que ce travail d’inspection de contrôle et de suivi s’étendra aux installations de toutes les entreprises pétrolières, afin de déceler les risques environnementaux liés aux activités de l’industrie pétrolière, en vue de prendre les mesures adéquates pour éviter toutes catastrophes qui en découleraient.

 


AUTRES ACTUALITES


09-01-2019
Journées Africaines de l’Ecologie et des Changements Climatiques 2019 : Le lancement prévu ce vendredi

Le Réseau Africain des Experts pour l’écologie (REFACC) compte mettre les bouchées doubles à l’occasion de la 2ème édition des Journées Africaines de l’Ecologie ...


10-01-2019
Le Professeur Joseph Séka SEKA élevé au rang d’Officier de l’Ordre national

Son abnégation pour le travail bien accompli et sa détermination continuent de lui gravir des marches. Le Professeur Joseph Séka SEKA, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable est désormais Officier ...

18-12-2018
6ème Rapport sur la Biodiversité en Côte d’Ivoire : Les parties prenantes en conclave pour sa validation

L’article 26 de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) impose aux parties prenantes l’ayant ratifié de soumettre tous les quatre ans un rapport national. La Côte d’Ivoire ...


12-12-2018
COP 24/Le ministre Joseph Séka SEKA : ‘’Le temps est venu de rendre opérationnel l’Accord de Paris’’

La voix de la Côte d’Ivoire a résonné le mercredi 12 décembre, à la tribune de la Cop 24, en Pologne, à travers un message fortement ovationné. Segment de haut niveau, ...

Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 617
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG