NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

17-07-2019
Objectifs de Développement Durable (ODD) : Le ministre Joseph Séka Séka présente la première Revue Nationale Volontaire de la Côte d’Ivoire

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2030, la Côte d’Ivoire s’est engagée à produire sa première Revue Nationale Volontaire (RNV) de mise en œuvre des ODD. Ce rapport a été présenté lors du Forum Politique de Haut Niveau (FPHN) sur le Développement Durable, qui se tient à New York du 15 au 19 juillet 2019 sous le thème : « Donner des moyens d’action aux populations et assurer l’inclusion et l’égalité ».
Le Professeur Joseph Séka SEKA, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable conduit la délégation ivoirienne, composée des représentants du Ministère du Plan et du Développement, Ministère de l’Assainissement et la Salubrité, Ministère des Eaux et Forêts, ainsi que d’autres ministères techniques et la société civile.
Le mardi 16 juillet 2019, le ministre de l’Environnement et du Développement Durable a présenté le Rapport National Volontaire de la Côte d’Ivoire au cours de la session ministérielle. Ce rapport rend compte des avancées réalisées au niveau des 17 ODD avec un accent particulier sur les 6 Objectifs de Développement Durable retenus pour l’édition 2019 à savoir ODD4 (assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité et à promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ) - ODD8 (Travail décent et croissance durable) - ODD10 (réduction des inégalités) - ODD13 (Mesures urgentes pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions ) - ODD16 (Paix, justice et institutions efficaces ) ainsi que l’ODD17 (Partenariat pour la réalisation des objectifs).
Après l’adoption de l’agenda 2030 en Septembre 2015, le Gouvernement ivoirien, sous la coupole de SEM ? Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, a engagé le processus d’appropriation des ODD selon une démarche inclusive et participative avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers, en particulier les Nations Unies.
Ce rapport capitalise les conclusions des études thématiques et des rapports d’évaluations, les consultations avec les parties prenantes, principalement la Société Civile, le secteur privé, les collectivités territoriales et les partenaires au développement de même que les acquis des rapports de suivi de la mise en œuvre du PND 2016-2020.
Ainsi, pour l’ODD 4, la Côte d’Ivoire a promulgué la loi relative à la Politique de la Scolarisation Obligatoire (PSO) pour les enfants de 6 à 16 ans en 2015.
En plus d’autres initiatives ont permis d’atteindre des résultats probants.
• le taux d’achèvement au primaire est passé de 63,9% à 80,5% entre 2014 et 2018.
• le Taux Brut de Scolarisation au primaire (TBS) est passé de 94,72% en 2013-2014 à 100,5% en 2018-2019 dont 100,4% pour les filles et 100,5% pour les garçons.
• au niveau du premier cycle du secondaire, les Taux Brut de Scolarisation sont passés de 53,8% en 2014-2015 à 70,5% en 2018-2019 dont 66,6% pour les filles et 74,4% pour les garçons.

Pour ce qui est de l’ODD 8, Le pays a connu une croissance annuelle moyenne de 8% entre 2015 et 2018, faisant de son économie la plus dynamique de l’Afrique de l’Ouest et l’une des plus performantes à l’échelle mondiale. Aussi, le PIB par habitant, en terme réel, a-t-il augmenté de plus de 30% entre 2012 et 2018.
De plus, une politique active et volontariste d’aide à l’emploi a été développée et mise en œuvre au profit des femmes, des jeunes diplômés, des jeunes déscolarisés, des personnes en situation de handicap, des chômeurs de longue durée. La création de l’Agence Emploi Jeunes est venue pour renforcer la mise en œuvre de programmes spécifiques d’emploi adressés aux cibles les plus vulnérables.
S’agissant de l’ODD 13,», la ratification de l’Accord de Paris par notre pays a permis des innovations institutionnelles et juridiques, notamment l’Adoption du code forestier et la révision de la Contribution Déterminée au niveau National (CDN).
Plusieurs projets et programmes ont été initiés dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, notamment, la mise en œuvre de la Stratégie Nationale REDD+, du Projet de résilience de la zone côtière (WACA) et du Projet de résilience climatique (ClimDev).
En matière de financement climatique, des études d’instauration d’une taxe carbone et de création d’un Fonds National Climat sont en cours. De plus, la Côte d’Ivoire prépare son Programme Pays au Fonds Vert pour le Climat dans le cadre du Readiness.
Concernant l’Objectif 16, la Côte d’Ivoire a su démontrer que la crise n’est pas une fatalité. Malgré cette situation, notre Pays a pu se relever, et constitue aujourd’hui un modèle de réussite de sortie de crise.
Au niveau de l’ODD 17 « Partenariat pour la réalisation des objectifs », Aussi, la Côte d’Ivoire a-t-elle enregistré un gain de 45 places entre 2012 et 2019 au classement général Doing Business, le faisant ainsi du pays, l’un des 10 pays les plus réformateurs au monde.

Ces résultats significatifs sont imputables au leadership du Chef de l’Etat ivoirien, désigné « Champion de l’Agenda 2063 et à la mise en œuvre de son premier plan décennal » par ses Pairs africains lors de la 28ème Session du Sommet ordinaire de l’Union Africaine de janvier 2017.
La Côte d’Ivoire envisage également de renforcer la mobilisation des ressources intérieures pour le financement de son développement notamment, grâce à une exploitation optimale de son potentiel fiscal, au renforcement de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption ainsi qu’au recours aux mécanismes de financement innovants.
En marge de ce forum de haut niveau, le ministre ivoirien de l’environnement et du Développement Durable a eu des rencontres avec des représentants d’autres. D’autres activités sont prévues au cours de ce forum : Panels, déjeuner ministériel, partage d’expériences.

SERCOM MINEDD




AUTRES ACTUALITES


14-08-2019
Préservation de la mémoire environnementale : les points focaux de la collecte d’information du MINEDD renforcent leurs capacités

Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable œuvre dans le sens de Contribuer à la préservation du patrimoine environnemental et à la promotion du Développement Durable en garantissant l’accès ...

14-08-2019
Préservation de la mémoire environnementale : les points focaux de la collecte d’information du MINEDD renforcent leurs capacités

Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable œuvre dans le sens de Contribuer à la préservation du patrimoine environnemental et à la promotion du Développement Durable en garantissant l’accès ...

01-08-2019
COP 25/Santiago 2019 : Les parties prenantes s’imprègnent des préparatifs

Le Comité d’organisation de la COP 25  a tenu sa première  réunion d’informations le mardi 30 juillet 2019 à la salle ...

23-07-2019
REFORESTATION EN COTE D’IVOIRE : International Calice signe un Accord-Cadre de Partenariat avec la REDD+ Côte d’Ivoire

Abidjan, le 23 Juillet 2019, International Calice a signé ce lundi 15 Juillet 2019 un Accord-Cadre de Partenariat avec la REDD+ Côte d’Ivoire dans ses locaux à Abidjan. Cet Accord-Cadre définit ...

Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 663
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG