NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

27-09-2019
74EME ASSEMBLÉE DE L’ONU : LE MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉSENTE LES INITIATIVES DE LA COTE D’IVOIRE DANS LA MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD DE PARIS

La 74ème Session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies se tiendra jusqu’au 16 décembre 2019. Elle porte sur le thème : Dynamiser les efforts multilatéraux pour l’éradication de la pauvreté, l’éducation de qualité, l’action contre le changement climatique et l’inclusion ». Depuis le 22 septembre 2019, le  Vice-Président, Daniel KABLAN Duncan a conduit une délégation de haut niveau constituée de  quelques membres du gouvernement et de hauts cadres à New York.

En marge de cette assemblée des Nations Unies et le Sommet Action Climat qui s’est tenu  à New York, le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, le Professeur Joseph Séka SEKA et les membres de  sa délégation ont pris part à des évènements parallèles.  Le 22 septembre 2019, c’était à l’occasion de la 11ème  Assemblée de haut niveau de la Coalition pour le Climat et l’Air Pur (CCAC) plus précisément au  lancement de l’évaluation régionale pour l’Afrique sur les mesures relatives au climat, à la qualité de l’air et à la sécurité alimentaire. Le Ministre accompagné de Mme KABA Nasséré, Directeur de Cabinet adjoint, M. KOUADIO Parfait, Conseiller Technique et Dr ASSAMOI Michel, Directeur de la Lutte contre les Changements Climatiques ont échangé avec les autres ministres et responsables des organisations partenaires de la coalition sur plusieurs sujets. Notamment, des discussions sur  la contribution de la Coalition au rehaussement et au renforcement de l’ambition dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques. En sus,  le renouvellement des  engagements et  le lancement de nouveaux plans et travaux ainsi que la nouvelle "vision 2030" de la Coalition dans le cadre de son ‘’Programme d’action pour relever le défi de la question du 1.5°Celsius’’.

La CCAC est une coalition mondiale orientée vers l’action composée de pays, d’organisations intergouvernementales, de villes et de gouvernements infranationaux, d’organisations non gouvernementales et du secteur privé, vouée à la lutte intégrée contre la pollution atmosphérique et le changement climatique grâce à des mesures d’atténuation rapides.

A cette tribune, le Professeur Joseph Séka SEKA a signifié qu’à l’instar de trois autres pays, le Ghana, le Nigéria et le Togo, la Côte d’Ivoire s’est engagée à  respecter ses ambitions dans l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris et du développement Durable à  travers la prise en compte d’actions nationales sur les polluants climatiques de courte durée de vie (méthane, HFC, carbone suie).

« La   mise en œuvre des mesures de réduction des polluants climatiques de courte durée de vie en Côte d’Ivoire permettrait une réduction d’environ 60% des émissions de carbone noir et d’environ 35% des émissions de méthane d’ici 2030. Aussi, les co-bénéfices liés à ces réductions d’émissions sont également importants ». a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le ministre Séka SEKA a prôné une fédération des initiatives et une meilleure planification  au niveau de l’Afrique afin de réussir les objectifs. «  Il nous faudra montrer par la prochaine évaluation pour l’Afrique, qu’il est possible de réconcilier nos aspirations à long terme avec nos objectifs immédiats de développement en matière de climat, qualité de l’air et sécurité d’alimentaire. C’est pourquoi, je souhaite de la part de tous les partenaires de la Coalition, y compris bien évidemment les partenaires de la région africaine un engagement sans faille en vue du succès de l’évaluation régionale pour le continent». A-t-il recommandé.

La Côte d’Ivoire fait partie  de la Coalition depuis Janvier 2013. A cet effet, elle participe aux initiatives sectorielles dirigées par de nombreux partenaires dans les domaines de l’agriculture, des déchets, du transport, du pétrole et du gaz et de l’énergie domestique, ainsi qu’à l’initiative de planification nationale qui a permis l’élaboration d’un document de planification pour la réduction des polluants de courte durée de vie au niveau national.  

La  délégation ivoirienne a poursuivi son agenda new yorkais à travers sa  forte participation à la  Table ronde organisée par la GlobalABC  (Global Alliance for Building and Construction) ou (l’Alliance Mondiale pour les Bâtiments et la Construction) sur la mise en œuvre des actions du Programme pour l’Efficacité Energétique dans le Bâtiment (PEEB) dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques. Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable a signé, le mardi 11 décembre 2018, un Accord de partenariat avec le PEEB lors de la 24ième Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, à Katowice en Pologne.

En outre, les Contributions Déterminées Nationales ont fait l’objet d’une  Réunion du comité de pilotage du NDC Partnership le Jeudi 26 septembre 2019 dans la plus grande ville du monde.

Le NDC Partnership est une coalition de pays (développés et en voie de développement) et d’organisations internationales (ONU, Banques multinationales, agences de coopération, pays donateurs) mise en place dans le cadre de l’Accord de Paris et qui a été lancée en novembre 2016 lors de la COP22 à Marrakech. Elle a pour but d’appuyer la mise en œuvre des Contributions Déterminées au niveau National (CDN). Ce Partenariat appuie à l’échelle nationale la mise en lumière des besoins (consultations sectorielles, renforcement de capacités), qui sont formalisés en Plan de Partenariat (ou plan de mise en œuvre de la CDN), qui sont des plans d’actions concrètes et qui permettent le suivi et la transparence des actions en faveur de la lutte contre les changements climatiques.

Dans un deuxième temps, le NDC Partnership appuie la mobilisation de financement et des appuis techniques auprès de ses membres, pour une réponse plus coordonnée, efficace et rapide. Par exemple dans le cadre de la mobilisation des ressources pour la révision de la CDN, toutes les agences qui appuient la Côte d’Ivoire  sont membres du NDC Partnership.

 

 

AUTRES ACTUALITES


11-11-2019
Ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé : Le Vice-Président Daniel KABLAN DUNCAN a lancé les travaux de démarrage

De bonnes nouvelles pour la cité balnéaire de Grand-Bassam, dans 22 mois, l’embouchure du fleuve Comoé sera ouverte. Le Vice-Président de la République, Daniel KABLAN DUNCAN a donné le top ...

11-11-2019
Ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé à Grand-Bassam : Le Vice-Président lance les travaux ce lundi

Un ouf de soulagement pour les populations de Grand-Bassam et toutes les localités traversées par le fleuve Comoé. Ce Lundi 11 novembre 2019, le Vice-président de la République, Daniel KABLAN DUNCAN ...

25-10-2019
Erosion côtière : les Journalistes à l’école du projet WACA

Informer et sensibiliser les couches les plus reculées. C’est le quotidien traditionnel des médias. En vue de les impliquer à une gestion intégrée du littoral. En plus, les enrichir sur les ...

18-10-2019
Elaboration du Programme National de Développement (PND 2021-2025) : Des experts se planchent sur la dimension climatique

La Côte d’Ivoire a fait des progrès notables visant à améliorer les indicateurs de gouvernance politique, sécuritaire, administrative et économique. Son taux de croissance économique très apprécié par les institutions financières ...

Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 682
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG