NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

07-03-2020
Le Projet Ozone investit le Lôh-Djiboua

La Région du Lôh Djiboua a été nourrie en informations justes et vraies sur ses comprtements vis à vis de l’environnement et principalement sur la couche d’Ozone. De toutes les couches sociales, en particulier,  des techniciens du froid, de représentants d’associations de consommateurs, de jeunes, de femmes, des guides religieux et chefs traditionnels de la région  ont été informés et sensibilisés sur les dangers d’appauvrissement de la couche d’Ozone. Mais aussi,   la nécessité d’utiliser des produits et gaz moins nocifs à cette couche, afin de protéger la vie sur la terre.  A l’initiative du Projet Ozone du MINEDD, cette activité s’est tenue du 05 au 7 mars 2020 à Divo. Au cours de Cette séance d’échanges,  le Bureau National Ozone a procédé au   lancement des activités liées à l’Amendement de Kigali. L’Amendement de Kigali au Protocole de Montréal sur les substances à l’origine de l’appauvrissement de la couche d’ozone, a été pris en octobre 2016, et fut ratifiée par la Côte d’Ivoire le 20 novembre 2017.

Ce protocole  recommande l’élimination complète de la consommation de ces substances nuisibles. IL s’agit  d’un produit utilisé dans le traitement du cacao, le bromure de méthyle. Ainsi que d’autres produits tels que  ceux utilisés dans la réfrigération, la mousse et les aérosols, à savoir les chlorofluorocarbones (CFC) et  des gaz utilisés dans la climatisation, notamment les Hydro-chlorofluorocarbones (HCFC), etc.

Selon le Coordonnateur national du Projet Ozone, Professeur N’Guessan N’Cho Valentin, ces produits et gaz utilisés au quotidien ont été identifiés par les experts comme dangereux pour la couche d’ozone, qui s’étend du 11ème km au 50ème km au-dessus de la terre, une zone appelée la stratosphère.

Cette couche d’ozone, a-t-il souligné, « fonctionne comme un filtre, un bouclier protecteur de la terre contre les rayons ultraviolets.  Quand ils touchent la terre, ils affectent la santé de l’homme avec des cancers de la peau, détruisent la faune marine et provoquent le réchauffement climatique ».

Les populations et les techniciens du froid du Lôh-Djiboua ont été exhortés à plus de vigilance et de responsabilité dans l’utilisation de ces produits. Il leur a été recommandé des produits de remplacement moins nocifs.

 

AUTRES ACTUALITES


05-08-2020
Genre et changement climatique : Renforcer le secteur pour égrener plus d’impact sur le développement

La Côte d’Ivoire s’est fixée pour objectif de devenir un pays émergent à l’horizon 2020. Mieux, elle s’est profondément engagée dans la conduite du processus devant la conduire au ...


30-07-2020
Coopération environnementale Côte d’Ivoire-Ghana : Un projet d’Aire Marine Protégée au centre d’une réunion de haut niveau

Le ministère allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature, de la Construction et de la Sûreté nucléaire a octroyé un financement d’une durée de quatre ans à la Convention ...

22-07-2020
Un projet de lutte contre les changements climatiques expliqué aux populations du Bélier

Un projet de lutte contre les changements climatiques, initié par le Programme National Changement Climatique (PNCC), a été expliqué aux populations de la région du Bélier, lors d’un atelier d’information et ...


22-07-2020
Le projet Plan National d’Adaptation (PNA)-GCF (Green Climate Fund) renforce les capacités et compétences des acteurs nationaux en matière d’Adaptation aux Changements Climatiques.

Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable avec ses partenaires s’emploie à adresser la question des changements climatiques conformément à ses engagements internationaux et nationaux de la Côte d’Ivoire.
...


Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 752
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG