NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

25-06-2020
Projet d’appui à la conservation de la biodiversité dans le complexe Taï-Grebo-Sapo (TGS) en Côte d’Ivoire: Recrutement d’un Chargé(e) de Mesures Riveraines et Gestion de Sauvegardes Environnementales et Sociales

APPEL A CANDIDATURE


 


Recrutement d’un Chargé(e) de Mesures Riveraines et Gestion de Sauvegardes Environnementales et Sociales 


Projet d’appui à la conservation de la biodiversité dans le complexe Taï-Grebo-Sapo (TGS) en Côte d’Ivoire


Dans le cadre du projet d’appui à la conservation de la biodiversité dans le complexe Taï Grebo Sapo, l’Unité d’Exécution du Projet d’appui à la conservation de la biodiversité dans le complexe Taï-Grebo-Sapo (TGS) recherche un(une) Chargé(e) de Mesures Riveraines et Gestion de Sauvegardes Environnementales et Sociales.


Responsabilités :


Sous la supervision du Coordonnateur National, le/la titulaire du poste est responsable de l’accompagnement à l’élaboration et à la mise en œuvre du Cadre Fonctionnel et du Plan d’Action de Réinstallation (PAR), ainsi que du renforcement des capacités des parties prenantes de la Réserve Naturelle Volontaire (RNV).


Ses principales responsabilités sont les suivantes :


a)     Appui à l’élaboration et à la mise en œuvre du cadre fonctionnel du projet :


·        Appuyer les travaux de la mise en place du cadre fonctionnel et du PAR pour les personnes affectées par le projet :


o   Former l’équipe et autres parties prenantes aux procédures d’élaboration du cadre fonctionnel ;


o   Accompagner la mise en place du comité de négociation (cadre de concertation locale) et la définition de ses rôles et responsabilités ;


o   Préparer et réaliser la collecte des données ;


o   Appuyer l’équipe dans l’analyse des données


o   Appui à la rédaction desdits documents


·        Mettre en place le plan de mobilisation des parties prenantes et le plan de gestion des plaintes :


o   En collaboration avec le chargé de communication et en harmonie avec le plan de communication, développer des actions de mobilisation ciblées, afin d’obtenir le consentement écrit des personnes affectées par le projet (PAP) et des villages de la zone ;


o   Appuyer la mise en place et coordonner l’opérationnalisation d’un mécanisme de gestion de plaintes basé sur des mécanismes localement acceptés ;


o   Identifier et mettre en œuvre des procédures abordables et accessibles pour la résolution des conflits et des mesures correctives appropriées et mutuellement acceptables pour traiter les plaintes.


 


b)     Coordonner la mise en œuvre des mesures riveraines


·        Veiller au respect des normes environnementales et sociales tout au long du projet ;


·        Mettre en place les mécanismes utiles (outils de communication, par ex) pour la réalisation des mesures de compensation ;


·        Coordonner en collaboration la mise en œuvre du mécanisme de compensation des structures annexes aux habitations ou soumises à d’autres usages.


·        Coordonner en collaboration avec le chargé du foncier rural l’opérationnalisation des indemnisations et la réinstallation des PAP dans le cas où cela serait nécessaire ;


·        Mettre en place, en collaboration avec les groupements locaux et des agences de mise en œuvre, des initiatives de soutien au développement de l’entreprenariat local ;


·        Appuyer le développement de projets de développement agricole visant à la sécurisation de la productivité, et la sécurité alimentaire ;


·        Faciliter le diagnostic et l’identification participative, la mise en œuvre des initiatives endogènes de développement communautaires et des infrastructures locales ;


·        Accompagner les processus de soutien à l’application de la législation foncière et la certification foncière des PAP.


 


c)     Mobilisation locale et renforcement des capacités


·        Mettre en place avec les différents experts de court terme un plan de renforcement des capacités, entre autres sur


o   Le cadre fonctionnel et le PAR ;


o   La gestion des indemnisations, la création de micro entreprises, l’élaboration de business plan et de comptabilité simplifiée ;


o   Les activités génératrices de revenu ;


o   La gestion du corridor ;


o   La gestion des conflits homme faune ;


o   etc.


·        Développer les programmes de formation;


·        Organiser et suivre la performance des programmes de formation ; En collaboration avec le chargé de communication, organiser des Forums d’échange réguliers avec les structures locales et les villages.


 


d)     Autres


·        Alimenter le système de suivi-évaluation du projet en étroite collaboration avec le chargé de suivi-évaluation et base de données


·        Accompagner les experts nationaux et internationaux de court terme sur le terrain


·        Elaborer des rapports d’activité.


 


Lieu et durée du poste


 


Le poste sera basé à Taï (Région du Cavally).


Deux ans renouvellables


Qualifications, Compétences et expériences


 


1.     Qualifications


 


·        Avoir un diplôme universitaire niveau (BAC + 5) minimum en Sociologie rurale ou équivalent ;


·        Formation en sauvegardes environnementales et sociales et gestion de projets serait un atout.


 


2.     Compétences


 


·        Habilités comme formateur en milieu paysan ;


·        Bonne maîtrise des techniques d’animation rurale ;


·        Excellentes capacités de négociation et d’analyse ;


·        Savoir travailler en équipe et pouvoir diriger un groupe ;


·        Savoir faire preuve d’initiative et de travail en autonomie ;


·        Très bonne expression orale ;


·        Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique et des logiciels connexes (Windows) ;


·        Excellent niveau de français (parlé et écrit) ;


·        Très bonnes capacités rédactionnelles.


 


3.     Expériences


 


·        Au moins 05 ans d’expérience professionnelle ;


·        Expériences dans la mise en place des Sauvegardes Environnementales de la Banque Mondiale et/ou KfW ;


·        Expérience avérée dans la gestion de projets communautaires ;


·        Expérience dans les mécanismes de gestion des plaintes ;


·        Avoir une maitrise des systèmes de gestion participative ;


·        Expérience comme formateur ;


·        Expérience dans le suivi-évaluation et la rédaction de la documentation technique.


 


En plus, les éléments suivants seront considérés comme un atout :


·        Excellente compréhension des mécanismes de compensation des bailleurs internationaux (Groupe Banque Mondiale, KFW, etc.).


·        Connaissance des réalités socioéconomiques et environnementales de la zone du projet ;


·        Connaissance courante d’au moins une langue locale (oubi, baoulé, yacouba, etc.)


·        Familiarité avec les problématiques de conservation des aires protégées.


 


Candidature :


Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette offre sont prié(e)s de préparer un dossier de candidature comportant les éléments suivants :


·        Une lettre de motivation adressée au Coordonnateur du projet ;


·        Un curriculum vitae détaillé avec 3 personnes de références ;


·        Les diplômes et attestations de travail.


 


Les candidatures féminines sont fortement encouragées.


Par émail :


Candidature électronique : Les dossiers de candidature doivent être envoyés  par email à l’adresse suivante : recrutementtgsci@gmail.com en précisant ‘Mesures riveraines’ dans l’Objet du mail.  


Par  courriel postal :


Les dossiers de candidature devront être déposés aux heures ouvrables, sous pli fermé avec la mention « Candidature au poste de Chargé(e) de Mesures riveraines du projet «  Conservation de la biodiversité dans le complexe Taï - Grebo - Sapo », auprès du Coordonnateur dudit Projet, à l‘adresse suivant: Abidjan, Plateau-Cité Administrative, Tour C, 7ème étage, Porte 48, Abidjan-Pays : Côte d’Ivoire. Numéro de téléphone : 00 (225) 20 22 53 66.


La Date limite de présentation de candidatures est fixée au 21 Juillet 2020, à 16h30


AUTRES ACTUALITES


25-06-2020
Projet d’appui à la conservation de la biodiversité dans le complexe Taï-Grebo-Sapo (TGS) en Côte d’Ivoire: Recrutement d’un Chargé de Suivi-évaluation et base de données (Taï)

APPEL A CANDIDATURE

 

Recrutement d’un Chargé de Suivi-évaluation et base de données (Ta...


25-06-2020
Projet d’appui à la conservation de la biodiversité dans le complexe Taï-Grebo-Sapo (TGS) en Côte d’Ivoire:Recrutement d’un Expert en Foncier Rural

APPEL A CANDIDATURE

Recrutement d’un Expert en Foncier Rural

Projet d’appui à la conservation de la biodiversité dans le complexe Ta...


25-06-2020
Projet d’appui à la conservation de la biodiversité dans le complexe Taï-Grebo-Sapo (TGS) en Côte d’Ivoire:Recrutement d’un Chargé de Communication et Sensibilisation (Taï)

Dans le cadre du projet d’appui à la conservation de la biodiversité dans le complexe Taï Grebo Sapo, l’Unité d’Exécution du Projet d’appui à la conservation de la biodiversité ...


25-06-2020
ANNONCE D’APPEL A CANDIDATURE

ANNONCE D’APPEL A CANDIDATURE

MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE (MINEDD)

Le Projet d’appui à la conservation de la biodiversité dans le ...


Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 747
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG