NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

11-09-2020
La Côte d’Ivoire veut intégrer l’adaptation aux changements climatiques (ACC) dans la planification de son développement

La question d’adaptation aux changements climatiques est une approche qui intéresse la Côte d’Ivoire car s’inscrivant dans son ambition de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 28% à l’horizon 2030. Depuis 2019, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD), à travers le Programme National Changements Climatiques (PNCC) et en collaboration avec le PNUD a bénéficié d’un appui du Fonds Vert pour le Climat (FVC) pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan National d’Adaptation (PNA) à l’instar des autres pays. Ce plan devra intégrer l’adaptation dans cinq secteurs identifiés comme vulnérables aux changements climatiques en Côte d’Ivoire. Ce sont l’agriculture, les ressources en eaux, l’utilisation des terres, les ressources côtières, la santé avec une prise en compte du Genre, de façon transversale.

Ainsi, l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques requiert un renforcement des capacités et compétences techniques des institutions nationales en tenant compte des secteurs vulnérables identifiés. C’est dans ce cadre que le Programme National Changement Climatique (PNCC) a organisé un atelier de validation du rapport d’évaluation des capacités et compétences des structures et institutions nationales impliquées dans l’Adaptation aux Changements Climatiques (ACC) et de 5 programmes de formation sectoriels. C’était du jeudi 10 au vendredi 11 septembre 2020, dans un réceptif hôtelier à Cocody. L’ouverture de l’atelier a vu la participation de monsieur Sanogo Mohamed, Coordonnateur du PNCC, représentant le MINEDD, monsieur AGBRI Lako du Programme National des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le cabinet KINOME à travers monsieur Lewis GNAHORE. Il faut aussi noter que 35 experts issus de divers ministères techniques, des représentants des Collectivités territoriales (ARDCI, UVICOCI) et de la société civile ont pris part à ces travaux de deux jours.  L’organisation de cet atelier répondait à trois objectifs majeurs que sont : présenter les livrables aux participants, réaliser une analyse critique du contenu des livrables, recueillir les recommandations et orientations sur les programmes de formations.

En saluant la qualité des participants a cet atelier, monsieur AGBRI Lako, représentant du PNUD a tenu à faire cette précision « l’élaboration du Plan National d’Adaptation (PNA) se fait à travers le Projet de renforcement de l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques dans la planification du développement en Côte d’Ivoire (NAP-GCF) ». En effet, le PNUD, agence d’exécution du PNA, est très engagé pour accompagner la Côte d’Ivoire à réussir ce processus. Selon son représentant, le PNUD travaille en parfaite collaboration avec le MINEDD pour que véritablement, l’adaptation soit intégrée dans la planification du développement de manière générale. 

Pour Sanogo Mohamed du PNCC, représentant le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, le renforcement des capacités passe nécessairement par l’identification de besoins de formations et la formulation de projet de formation. Voilà pourquoi, le Cabinet KINOME a effectué une étude pour l’élaboration de 5 programmes de formations, en rapport avec les 5 secteurs identifiés, pour renforcer les capacités des acteurs nationaux sur l’ACC. « Dans sa première composante, ce Projet vise à renforcer le cadre institutionnel pour l’adaptation au changement climatique ainsi que les capacités nationales à développer une base de connaissances sur l’ACC », a affirmé le Coordonnateur du PNCC. En déclarant ouverte cet important atelier, le Coordonnateur a souhaité l’implication de tous dans la réussite des travaux.

 

AUTRES ACTUALITES


14-10-2020
Protection de l’environnement : un guide pratique des écogestes est en révision

Un guide de bonnes pratiques des écogestes avait été élaboré depuis 2016 mais au regard des enjeux que révèrent les Objectifs de développement durable (ODD), il s’avère nécessaire de l’actualiser. Dans ...


06-10-2020
Accès au Financement climatique : Une plateforme du secteur privé voit le jour

Le  Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD), a obtenu une subvention du Fonds Vert pour le Climat (GCF) pour entreprendre un programme de préparation en vue de renforcer ses ...

14-10-2020
Le projet WACA-CI et l’OIPR misent sur la restauration et la conservation des mangroves dans la lutte contre l’érosion côtière

Le Ministère de l’Environnement, à travers le WACA-CI (Projet d’Investissement pour la résilience des zones côtières ouest-africaine) est très engagé dans l’amélioration et la gestion des risques naturels et anthropiques communs, ...

08-10-2020
Promotion des emplois verts : La Côte d’Ivoire, l’un des pays leaders de l’économie verte en Afrique de l’ouest.

 La Côte d’Ivoire dispose désormais d’un document stratégique pour la promotion des emplois verts, validé au cours d’un atelier qui s’est tenu à Grand-Bassam du 01 au 02 octobre 2020. C’est ...


Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 779
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG