NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

30-09-2020
Défis environnementaux et changements climatiques : L’ANDE finalise le nouveau Code de l’Environnement de la Côte d’Ivoire

En tant que guichet des évaluations environnementales et sociales en Côte d’Ivoire, l’Agence Nationale de l’Environnement (ANDE) accompagne les porteurs de projets de développement pour s’assurer du respect des normes inscrites dans le code de l’environnement. En effet, l’ANDE, dans l’exécution de ses missions, s’appuie sur la Loi n° 96-766 du 3 octobre 1996 portant Code de l’Environnement en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, cette loi se trouve confrontée à de nouveaux défis notamment l’évolution du Droit de l’Environnement au niveau international, la problématique des changements climatiques et la gestion durable des ressources naturelles. Un cadre institutionnel dynamique pour une administration performante s’impose à l’ANDE. C’est pour doter la Côte d’Ivoire de cet instrument juridique et adapté aux nouvelles réalités que le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD) a organisé du 29 au 30 septembre 2020, dans un réceptif hôtelier, un atelier national de validation du projet de Loi portant Code de l’Environnement et des décrets d’application. Ce sont au total 146 participants issus de ministères techniques et institutions de la République, des collectivités, des organisations du secteur privé et de la société civile qui ont pris part à cet atelier pour s’assurer de la qualité et la pertinence du nouveau projet de loi proposé .
Cet atelier a débuté par des allocutions visant à encourager les participants à contribuer pleinement. C’est dans ce cadre que la Directrice de l’ANDE, Madeleine Sopi ACKO, dans son mot de bienvenue a rappelé que ce projet de loi, soumis à validation est le travail de plusieurs intervenants en matière d’environnement. « C’est une joie pour nous d’être rassemblés aujourd’hui afin de procéder à la validation de cet avant-projet de loi qui a été conduit par un expert en droit de l’environnement, le Professeur Gadji Abraham mais également avec la participation de tous les sachants en la matière qui sont présents. », a-t-elle déclaré.
Pour monsieur Paul BATTO, représentant le Coordonnateur du Projet de Promotion de la Compétitivité de la Chaine de valeur de l’Anacarde (PPCA) qui est partenaire de cet atelier, les travaux de révision du code de l’environnement sont la manifestation du renforcement des outils institutionnels et juridiques de l’ANDE. Il s’est réjoui de participer à cette révision dont « les résultats permettront à la Côte d’Ivoire d’inscrire de manière effective tous les secteurs d’activité dans le processus de développement Durable », a-t-il ajouté.
A son tour, le représentant du Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, le Directeur de Cabinet, monsieur François KOUABLAN, a fait ressortir les contours des travaux en cours. Il a précisé que les 09 et 10 Septembre derniers, un atelier de pré-validation de cet avant-projet de loi avait été organisé avec les mêmes acteurs réunis en ce moment. Ainsi, après la prise en compte des observations et recommandations, il est revenu sur l’importance de ce projet qui permettra au Ministère de renforcer ses capacités. Avant de déclarer ouvert l’atelier, il a félicité la participation de tous les acteurs en ces mots « Je voudrais au nom de Monsieur le Ministre vous adresser mes chaleureuse félicitations pour la qualité du travail que vous abattez et vous inviter encore à la réflexion et à l’analyse de ce texte, afin qu’au sortir de cette seconde séance de travail, nous disposions d’un avant-projet de loi portant Code de l’Environnement et de ses décrets d’application finalisés ».
Rappelons que le nouveau code comportera 287 articles et sa mise en application permettra à la Côte d’Ivoire d’avoir un code multisectoriel qui intègre les composantes de l’environnement tel que la déforestation, l’érosion marine, l’agriculture et les aspects des changements climatiques qui n’étaient pas pris en compte par l’ancien code de l’environnement.
Les participants ont été scindés en deux commissions à savoir la commission technique biodiversité, changement climatique et catastrophes naturelles et une autre commission évaluation environnementales et sociales et aspects juridiques. Des sessions plénières pour la restitution des travaux de commissions ont meublé cet atelier.
La Banque mondiale, à travers le projet de promotion de la compétitivité de la chaine de valeur de l’anacarde (PPCA) accompagne cette révision par un financement de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD)

SOURCE : SERCOM MINEDD

AUTRES ACTUALITES


26-11-2020
Gestion et Recyclage des Déchets : l’appel de Joseph Séka SEKA aux jeunes « Un monde sans déchet »

La gestion des déchets fait partie des nombreux défis environnementaux auxquels la Côte d’Ivoire fait face. C’est pour contribuer à la sensibilisation des jeunes à travers les enjeux et opportunités économiques ...

26-11-2020
Pollution : les sites de déversement des Déchets toxiques du Probo Koala sont complètement dépollués

Le Projet de Dépollution Complémentaire des sites de déversement des Déchets Toxiques du Probo Koala dans le District d’Abidjan piloté par le Ministère de l’Environnement et ...


19-11-2020
Protection de l’environnement : le MINEDD adopte sa charte des ecogestes.

Le  Comité National Développement Durable (CNDD) en Collaboration avec la Direction des Ressources Humaines a élaboré une charte des éco gestes à l’endroit  des directions et services du Ministère de l’Environnement ...


18-11-2020
Genre et vulnérabilité : le Plan National d’Adaptation-GCF outille les acteurs de la plateforme genre et changement climatique

La révision des Contributions Déterminés au niveau National (CDN) de la Côte d’Ivoire en cours permet d’intégrer la prise en compte du genre de façon ...


Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 784
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG