NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

18-11-2020
Genre et vulnérabilité : le Plan National d’Adaptation-GCF outille les acteurs de la plateforme genre et changement climatique

La révision des Contributions Déterminés au niveau National (CDN) de la Côte d’Ivoire en cours permet d’intégrer la prise en compte du genre de façon transversale dans tous les secteurs prioritaires identifiés.


S’inscrivant dans cette démarche, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD) à travers le Programme National Changements Climatiques (PNCC) a mis en place une plateforme Genre et Changements Climatiques en vue de s’assurer de l’intégration effective des questions de genre dans la planification, la mise en œuvre et le suivi des activités climatiques en Côte d’Ivoire. Cette initiative est soutenue par le Programme des Nations Unies en Côte d’Ivoire via la mise en œuvre de trois (3) projets, NAP-GCF, NDC SP et CBIT.


A l’initiative de la Cellule Genre et Inclusion Sociale, les 18 et 19 Novembre 2020, un séminaire de formation s’est tenu au siège du PNCC sis à Cocody-Riviera palmeraie sur le thème : « La démarche normalisée de prise en compte du genre sur les questions de vulnérabilités d’impacts économiques et d’options d’adaptation dans le cadre du PNA en CI ».


Il avait pour objectif de renforcer les capacités d’analyse des membres de ladite plateforme sur la démarche normalisée d’intégration du Genre dans les études de vulnérabilités et d’impacts économiques.   


L’ouverture officielle de l’atelier a été présidée le mercredi 18 novembre 2020 par le Coordonnateur du Programme National Changements Climatiques (PNCC) Monsieur SANOGO Mohamed, avec la présence du Coordonnateur du PNA-GCF Monsieur Jean Douglas ANAMAN.


L’activité a vu la participation effective de vingt-quatre (24) personnes issues de ministères sectoriels, d’universités, d’agences du système des Nations Unies ainsi que la société civile.


Dans son mot de bienvenue, Le coordonnateur SANOGO Mohamed s’est félicité de la tenue de cette activité qui vise à normaliser la démarche d’analyse Genre sur les questions de vulnérabilités, d’impacts économiques et d’options d’adaptation dans le cadre du processus PNA en Côte d’Ivoire.


 




§  Concernant les bonnes pratiques en matière d’Adaptation aux Changements Climatiques


 



L’expert climat du projet NAP-GCF, Monsieur AGBRI Lako,  a rappelé la mission principale du projet NAP-GCF qui est de promouvoir l’intégration des changements climatiques dans la planification du développement. Ainsi, par ses soins un cabinet international a élaboré trois (3) guides méthodologiques afin de garantir une démarche cohérente à partir de méthodes robustes en vue de l’analyse des risques, des vulnérabilités et des impacts économiques au niveau sectoriel. Cette étude permettra d’affiner les connaissances des acteurs et des décideurs sur l’évolution des risques climatiques et donc d’orienter leurs leviers d’actions. 


A sa suite, l’expert Genre du même projet, a situé l’idée du processus PNA qui a débuté depuis 2010 qui s’est renforcée par l’accord de Paris de 2015 (UNFCCC 2015).


Selon lui, les objectifs du processus PNA consistent à réduire la vulnérabilité face aux Changements Climatiques par la planification du développement national pour tous les secteurs et à tous les niveaux. Le processus PNA est un outil essentiel pour encourager les investissements en matière d’adaptation et garantir que ces derniers soient utilisés efficacement afin de canaliser là où ils sont plus utiles.


A travers les activités habilitantes d’un processus PNA qui répond aux questions de genre, les participants ont fait une évaluation du processus PNA en Côte d’Ivoire et se sont dits satisfaits des acquis et ont fait des recommandations pour corriger les gaps en la matière.


§  Concernant, les outils d’intégration Genre dans l’Adaptation aux Changements climatiques (ACC), Mme GBADI Brigith, Consultante IISD (NAP-GN) et Mme TANOH Florence, Directrice du Genre et de l’Équité, ont permis aux participants, à travers des exercices pratiques, de maîtriser la démarche de prise en compte du genre en décelant les besoins spécifiques et stratégiques des hommes et des femmes, pour réduire au maximum les impacts sur les populations. Ces outils permettent d’apprécier différemment les rôles et responsabilités des hommes et femmes dans la chaîne d’impacts en réponse aux Changements Climatiques.


Ce programme de formation a été participatif et inclusif. Il s’est composé à la fois de modules théoriques et pratiques ; tous les modules ont fait l’objet de présentations interactives par des formateurs à travers des exemples concrets pour étayer leurs explications et répondre aux questions des participants.


§  Concernant, les mécanismes de rapportage, d’efficacité, de durabilité, les réflexions et contributions ont permis d’affiner la feuille de route et la matrice de suivi-évaluation des activités de la Plateforme. Il a été aussi question de discussions sur le cadre institutionnel de la mise en place de ladite plateforme.


Ce dispositif a pour objectif de poser les bases solides d’une prise en compte systématique des questions de genre dans la politique climatique en Côte d’Ivoire à travers les questions de vulnérabilités et d’impacts économiques dans le processus PNA.


Pour rappel, le projet NAP est financé par le Fonds Vert pour le Climat et mis en en œuvre par le PNUD en Côte d’Ivoire. Le Plan National d’Adaptation (PNA) porte sur cinq (5) secteurs clés que sont l’agriculture, l’utilisation des terres, les ressources côtières, les ressources en eau et la santé, ainsi que la prise en compte du genre de façon transversale.


Au nom du Coordonnateur du PNCC, il est revenu à Mme KOFFI Anna Marlene, Responsable de la Cellule Genre et Inclusion Sociale du PNCC de dire le mot de clôture.


Elle a remercié les acteurs nationaux clés impliqués dans le processus de l’intégration du genre dans les actions climatiques, pour leur engagement et disponibilité. Elle a noté les observations et recommandations de ce séminaire de formation qui permettront d’enrichir les réflexions continues afin de disposer d’un processus PNA qui répond aux questions de genre, conformément aux normes nationales et internationales.


 


La prochaine session de formation des membres de la Plateforme Genre et Changements Climatiques est prévue pour le jeudi 03 décembre 2020 en ligne. 


AUTRES ACTUALITES


07-01-2021
Pollution dans la zone industrielle de Bonoua : les services compétents du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable interpellent urgemment les entreprises installées

« L’environnement accompagne le développement », a affirmé le Ministre Joseph Séka SEKA à l’endroit de tous les opérateurs économiques en Côte d’Ivoire, lors d’une visite d’inspection effectuée à la baie ...

16-01-2021
Distinction des meilleurs acteurs de l’émergence 2021 : Joseph Séka SEKA et Eugène Aka Aouélé Aka lauréats

La contribution à l’émergence de la Côte d’Ivoire à travers les actions du Professeur Joseph Séka SEKA et du Docteur Eugène Aouélé Aka a été reconnue le vendredi 15 janvier 2021, ...

21-01-2021
Renforcement des capacités en audit : les inspecteurs techniques du MINEDD entrent dans la phase terrain

Afin d’accompagner les ministères vers un basculement ...


07-01-2021
Lutte contre la pollution de l’environnement : Joseph Séka SEKA met en demeure deux entreprises

le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, le Professeur Joseph Séka SEKA a inscrit dans son agenda, des visites d’inspection dans les unités industriels pour s’assurer de la prise en ...

Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 794
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG