Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash




 
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINSEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
  › ANASUR
  › FFPSU
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

Anne Désirée OULOTO

ETAT CIVIL


Nom et Prénom : OULOTO Anne Désirée
Date et Lieu de Naissance : 20-Avril-1966 à Abidjan
Nationalité : Ivoirienne

 
BIOGRAPHIE
 
Elle a rêvé d’être une grande militante, très active sur le terrain. Son ambition est de faire découvrir et mieux faire connaître le RDR et le Président Alassane OUATTARA au plan national, et particulièrement à Toulepleu, sa région d’origine.
Après un cycle primaire à Nôtre Dame du Plateau, elle entame le cycle secondaire à Bouaké en 1976, où ses parents sont affectés. La jeune Fille fréquente alors le Petit Bahut (Collège Moderne de jeunes filles), puis le grand bahut (Lycée de jeunes filles), et obtient le baccalauréat littéraire en 1985.
 
Elle s’inscrit alors à la Faculté de droit à l’Université de Cocody, mais avec la crise universitaire de 1990 qui a laissé aux étudiants de longs mois d’oisiveté, elle est gagnée par une volonté d’autonomie tenace, qui l’engage vers une carrière d’enseignante. Ainsi, jusqu’en 1996, elle transmet le savoir aux écoliers du primaire, aux Institutions Notre Dame de la Paix du Plateau. 
 
Parallèlement, dans une structure privée d'Enseignement Supérieur, elle obtient un certificat en Négociation et Gestion de litiges, avant de s'inscrire en licence en Management et Gestion des Entreprises.
 
A partir de 2000, saisissant l’opportunité d’une nouvelle expérience, elle intègre l’ANARE (Autorité Nationale de Régulation du Secteur de l’Electricité), où elle travaille jusqu’en 2005 en qualité d’Assistante de Direction du Directeur Juridique, puis du Président du Conseil d’Administration.
 
En 2006, ses qualités de militante engagée, loyale et déterminée, de "Travailleuse infatigable", lui valent son entrée au Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, aux côtés du Ministre Cissé BACONGO. Elle y occupe d’abord les fonctions de Chargée d’Etudes, chargée de la politique du genre en milieu Universitaire. 
 
En 2007, vu sa capacité de travail, sa force de caractère et sa personnalité, elle est promue Chef de Cabinet, poste qu’elle occupe jusqu’à l’avènement de la crise poste électorale de novembre 2010.
 
En Juin 2011, Anne Désirée OULOTO est appelée au gouvernement par le Président Alassane OUATTARA et nommée Ministre de la Salubrité Urbaine ; poste qu’elle occupe jusqu’à Novembre 2012, avant de se voir confier le Ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme, et de l`Enfant. Elle demeure jusqu'à ce jour au Département de la Salubrité, associé à la charge de l'Environnement et du Développement Durable (MINSEDD).

PARCOURS POLITIQUE
 
Ses parents voulaient en faire une Juriste (Avocate ou Magistrate), mais pour des raisons personnelles, elle se passionne pour l’enseignement puis pour la gestion administrative, avant de succomber aux charmes dévorants de la politique. 
Le chemin de la politique commence pour elle dès la classe de 3ème où elle se fait élire Présidente du MEECI (Mouvement des Elèves et Etudiants de Côte d’Ivoire) au collège moderne de jeunes filles à Bouaké. C’est en cette qualité qu’elle représente en 1981 son établissement, au Congrès national de MEECI à Yamoussoukro. 
En 1994, à la création du RDR (Rassemblement des républicains), elle est séduite par les idéaux portés par ce parti, mais surtout par le charisme de son fondateur, feu Djény KOBINA. Elle s’engage dès cet instant ; ainsi commence son histoire avec le RDR. Responsabilisée Secrétaire Nationale à la Solidarité, elle gravit les échelons du parti par son courage, sa persévérance et la pertinence de ses choix politiques. Doté d’une grande capacité de travail et d’une loyauté à toutes épreuves, elle parvient à la faveur de l’élection présidentielle de novembre 2010, à se faire nommer Porte-parole du candidat Alassane OUATTARA.
Elle est députée élue de la circonscription électorale de Toulepleu, au titre du RDR, depuis novembre 2011.
 
PARCOURS GOUVERNEMENTAL
 
Quand elle est nommée Ministre le 1er Juin 2011, elle passe des nuits blanches à retourner sa nouvelle mission. Mais la confiance du Président de la République la rassure. 
Aussi, engage-t-elle dès les premières semaines de sa prise de fonction, une politique de salubrité jamais vue auparavant en Côte d’Ivoire. Politique taxée d’inhumaine par ses pourfendeurs, sous le prétexte qu’elle détruit le petit commerce des populations, déjà vulnérabilisées par la crise. Mais le Ministre continue ses activités, tambours battants, à coups de destructions des installations anarchiques et de déguerpissement des trottoirs, des emprises et du domaine public. 
Aujourd’hui, les ivoiriens sont unanimes et semblent regretter l'ancienne ministre de la Salubrité urbaine. 
En effet, les déguerpissements avaient donné à nos villes une lisibilité, une allure et un regain de beauté. L’Opération Pays Propre a été un franc succès et a fait déjà des émules hors de nos frontières, notamment au Gabon. Cela a valu à Madame le Ministre, en Décembre 2011, d’être citée par Jeune Afrique, comme l’une des 50 personnalités qui font l’actualité en Côte d’Ivoire.
La Solidarité, la Famille, la Femme et l'Enfant ont été des chantiers qu'elle  a toujours menés avec passion, au grand bonheur des femmes qui ont vu en leur ministre une avocate.
En Janvier 2016, elle reprend à nouveau le contrôle du département de la Salubrité Urbaine et de l’Assainissement.
Aujourd’hui, elle est reconduite en qualité de Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, Porte-parole adjoint du Gouvernement.
 
 
 
INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES
 
Ses enfants (sa fille, ses neveux et sa nièce), son père, sa famille religieuse (catholique pratiquante), c’est son jardin secret. Madame le Ministre tient sa famille à l’écart de l’univers de la politique. A l’opposé des tumultes liés à sa fonction, Anne Désirée OULOTO trouve dans la famille et l'Eglise, le refuge de tranquillité, d’où elle puise les ressources nécessaires pour les batailles de demain.
 

 
   
 
 
  PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires


  BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Message
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope


   STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
  
  ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire
 
  MULTIMEDIA
  › Photos
  › Vidéos


   GRANDS DOSSIERS
  › Développement durable
  › Air & changement climatique
  › Biodiversité
  › Parcs & Réserves naturelles
  › Metiers Résiduels
  › Prévention des risques
  › Pesticides

secrétariat ministre :
20 21 18 56 / Fax : 20 21 33 89

secrétariat Directeur de cabinet :
20 22 07 01 / Fax : 20 21 08 76

Directeur de cabinet Adjoint :
20 22 63 01

Direction Générale de l'environnement :
22 47 54 49/50

Direction Générale du Développement
Durable :
22 42 26 06 / 22 50 32 77

service de la communication :
20 22 66 35

Agence nationale de l'environnement
(AnDe) :

22 41 17 04

centre ivoirien Anti-pollution
(ciApol) :

20 22 54 44 / Fax : 20 32 22 16

office ivoirien des parcs et réserves (oipr)
22 41 40 59
  • » Facebook
  • » Twitter
  • Télécharger l'application Mobile gouv.ci
  • ©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable Conception : CICG