BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

2018-08-16 Voir tous les discours

MOT DE MONSIEUR LE MINISTRE LORS DE LA CÉRÉMONIE DE CONSULTATION NATIONALE SUR LE PROJET RÉGIONAL D’ÉLECTRIFICATION HORS-RESEAU (ROGEP) DU CENTRE POUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE (ECREEE) DE LA CEDEAO

Monsieur le Représentant de l’Assemblée Nationale,



Mesdames et Messieurs les Représentants des Ministères techniques et structures nationales,



Mesdames et Messieurs les Représentants du secteur privé,



Mesdames et Messieurs les professionnels du secteur financier,



Mesdames et Messieurs les Représentants de la société civile,



Mesdames et Messieurs,



Chers amis du climat,



L’honneur m’échoit de prendre la parole devant vous aujourd’hui pour procéder à l’ouverture de la séance de consultation sur le Projet Régional d’Electrification Hors-Réseau (ROGEP) du Centre pour les Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique (ECREEE) de la CEDEAO. Ce projet régional, très important, qui touche particulièrement le bien-être et l’épanouissement de nos communautés rurales constitue une priorité pour l’Etat de Côte d’Ivoire. En effet, les questions d’accès à l’énergie sont, au même titre que celles liées à l’accès à l’eau potable, des questions vitales pour l’humanité. De ce fait, vivre sans énergie, ce serait vivre dans des conditions de précarité très prononcée, dans un monde où les changements climatiques réduisent notre marge de manœuvre vers un avenir meilleur qu’il nous faut coûte que coûte préserver pour nos générations futures.



Mesdames et Messieurs,



Conformément aux procédures du Fonds Vert pour le Climat (GCF), tout projet à soumettre doit impérativement faire l’objet d’une consultation nationale des acteurs clés de ce projet. Ce qui explique la présente consultation qui caractérise également la volonté du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, de travailler en synergie avec l’ensemble des parties prenantes nationales issues de tous les secteurs de développement, d’autant plus que les effets néfastes de ces changements climatiques sont clairement perceptibles et entravent le développement durable de notre pays.



L’Etat de Côte d’Ivoire se réjouit de ce genre d’initiative et appelle chaque secteur à mettre en œuvre des actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et d’amélioration de la résilience climatique.



Mesdames et Messieurs,



Le développement de ce projet vient à point nommé au moment où toute l’Afrique se penche sur la question de l’accès à l’énergie dans un contexte de lutte contre les changements climatiques. Nous en avons pour preuve la grande Initiative Africaine sur les Energies Renouvelables lancée en 2016, en marge de la COP22 de Marrakech, au Maroc, par nos Chefs d’Etats et de Gouvernements.



Dans cette logique et dans le souci du respect de nos engagements à réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 28% à l’horizon 2030 tels que mentionnés dans nos Contributions Déterminées au niveau National (NDC), le Projet Régional d’Electrification Hors-Réseau (ROGEP) marque une étape très importante dans l’engagement du Gouvernement ivoirien à promouvoir les énergies renouvelables hors réseau.



En effet, l’électrification constitue l’un des axes majeurs de la politique économique et sociale du Gouvernement ivoirien, impulsée par Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, dans son vaste programme pour l’émergence de notre pays, avec pour objectif l’électrification de toutes les localités de la Côte d’Ivoire d’ici 2030. C’est pourquoi une telle initiative permettra au Gouvernement ivoirien de satisfaire les populations en associant les énergies renouvelables prônées par l’Accord de Paris sur le climat, ratifié par la Côte d’Ivoire, le 25 octobre 2016.



Mesdames et Messieurs,



Chers Experts,



Cette consultation dont il est question ce jour, est une impérieuse nécessité pour notre pays, en alignement avec les prescriptions du Fonds Vert pour le Climat (GCF) qui est le mécanisme financier principal de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). J’ose croire que vous en mesurez l’importance et que vous saurez mettre à profit les diverses opportunités offertes par ce projet régional dénommé ROGEP.



Je ne saurais clore mes propos sans adresser nos remerciements au Centre pour les Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique (ECREEE) de la CEDEAO et à la Banque Mondiale, qui ont bien voulu associer la Côte d’Ivoire à ce programme Régional. Cela témoigne bien évidemment d’une excellente coopération au sein de notre organisation sous régionale, sans laquelle nous n’arriverons jamais à annihiler les effets négatifs des changements climatiques et améliorer les moyens de subsistance de nos braves populations.



Tout en souhaitant plein succès à vos travaux, je déclare ouvert la consultation nationale sur le Projet Régional d’Electrification Hors-Réseau (ROGEP).



Je vous remercie de votre aimable attention !

 




 
   
 
 
  PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires


  BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Message
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope


   STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
  
  ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire
 
  MULTIMEDIA
  › Photos
  › Vidéos


   GRANDS DOSSIERS
  › Développement durable
  › Air & changement climatique
  › Biodiversité
  › Parcs & Réserves naturelles
  › Metiers Résiduels
  › Prévention des risques
  › Pesticides

secrétariat ministre :
20 21 18 56 / Fax : 20 21 33 89

secrétariat Directeur de cabinet :
20 22 07 01 / Fax : 20 21 08 76

Directeur de cabinet Adjoint :
20 22 63 01

Direction Générale de l'environnement :
22 47 54 49/50

Direction Générale du Développement
Durable :
22 42 26 06 / 22 50 32 77

service de la communication :
20 22 66 35

Agence nationale de l'environnement
(AnDe) :

22 41 17 04

centre ivoirien Anti-pollution
(ciApol) :

20 22 54 44 / Fax : 20 32 22 16

office ivoirien des parcs et réserves (oipr)
22 41 40 59
  • » Facebook
  • » Twitter
  • Télécharger l'application Mobile gouv.ci
  • ©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable Conception : CICG