ACTUALITES MINEDD 0 2022-11-10

« L'Initiative pour des produits agricoles de base durables en Afrique définit les principes du développement durable du cacao, du caoutchouc, de l'huile de palme, du café et bien d'autres produits agricoles de base, d'une manière qui protège les moyens de subsistance des populations et les ressources naturelles », a déclaré monsieur Jean-Luc ASSI dans son allocution d’ouverture de la cérémonie de signature du partenariat pour les matières premières durables en Afrique (Africa Sustainable Commodities Initiative, ASCI).

C’est le 09 novembre 2022, à Sharm El Sheikh, en Egypte et dans le Pavillon de la Côte d’Ivoire que cette importante signature a eu lieu.

A travers ce partenariat, les Etats s’engagent à promouvoir les droits de petits producteurs, des communautés locales et des peuples autochtones facilitant leur accès aux moyens de production et aux marchés. Il s’agit aussi de promouvoir les filières de produits agricoles de base qui assurent la survie à long terme de la biodiversité en l’Afrique.

A cet effet, le Ministre ivoirien en charge de l’environnement a présenté les acquis de la Côte d’Ivoire.

« La Côte d’Ivoire est le deuxième producteur d’huile de palme du continent africain. Mais c’est également le premier producteur mondial de cacao. Pendant trop longtemps, les différentes filières ont travaillé en vase clos, mais nous nous sommes rendu compte de l’importance de réunir les différentes filières de la production agricole afin de créer un changement durable. Et, pour l’essentiel, nous y sommes parvenus », a rappelé le Ministre Jean-Luc ASSI. Par ailleurs, il a insisté sur la mise en place d’une collaboration entre les différents secteurs des matières premières en vue d’assurer une production durable qui a un réel impact, à grande échelle, pour les individus qui vivent et travaillent dans le pays.

Selon monsieur Abraham Baffoe, Directeur Afrique de Proforest, l’initiative ASCI vise à d’aider les africains à concilier production agricole et préservation des forêts dans un contexte de développement durable face à la croissance galopante de la population africaine, la sécurité alimentaire et la préservation des forêts

Dans le cadre de la « Déclaration de Marrakech pour le développement durable du secteur de l'huile de palme », le lancement de l’initiative ASCI constitue un important pas en avant pour la reconnaissance, au niveau de chaque pays, de l’impact des matières premières agricoles sur la déforestation et la contribution des forêts dans la lutte contre le changement climatique. Ce partenariat permettra de diversifier la production alimentaire tout renforçant la résilience et la sécurité alimentaire de tous les pays.

La Côte d’Ivoire, la RDC, le Congo, le Liberia, le Nigeria, le Ghana, la République de Centre Afrique, le Gabon, le Sierra Leone, et le Cameroun sont les pays signataire de l’initiative.