Ministère de l'Environnement et du Développement Durable (MINEDD)

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable (MINEDD)

 
 
Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a reçu en audience la structure PACT CAPITAL, représentée par monsieur Constantin EKIERMANN, le 23 juin 2022. Monsieur Constantin EKIERMAN est venu présenter un projet lié à la finance climatique, notamment la taxe et le crédit carbone.
 
Jean-Luc ASSI a salué de l’initiative portée par le représentant de PACT CAPITAL. Il a expliqué que la Côte d’Ivoire envisage élaborer un cadre réglementaire pour mieux encadrer les questions de crédit et taxe carbone.
 
Pour rappel, le pays met en œuvre un projet similaire autour du parc national de Taï. Intitulé « Le projet de réduction d’émission de gaz à effet de serre (PRE) autour du parc national de Taï », il vise à créer un modèle de développement vert au niveau des régions administratives du Sud-ouest, de lutter contre les changements climatiques, de diversifier les revenus des agriculteurs et de protéger les ressources naturelles tout en contribuant à la conservation du couvert végétal.

Le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire a signé un accord de financement avec le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) pour la mise en œuvre du Projet intitulé « Transport Intégré, Durable et à Faibles Emissions en Côte d'Ivoire ». L'objectif de ce projet qui sera mis en œuvre par le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD) avec le soutien des Ministères en charge des Transports et de l’Energie, sera d’atténuer les émissions de Gaz à Effet de Serre en Côte d'Ivoire en accélérant l'introduction de la mobilité électrique à travers, la révision du cadre politique et institutionnel, la formation et le renforcement des capacités, la démonstration de véhicules électriques, le développement de schémas de financement et de plan d’affaires.

A cet égard, le MINEDD, en sa qualité d’Agence d’exécution du Projet, lance le recrutement, sur une base compétitive, de consultants suivants :

 - Consultant international en Politiques Publiques et Stratégies de la mobilité électrique.

 - Consultant international en Technologies de Mobilité Electrique et Plan d’Affaires.

 - Consultant local.

Les Termes De Référence relatifs à ces Postes peuvent être obtenus ci-dessous :

TDR_Expert Technologie Plan Affaires_JL Revue Dr ETIEN-SMU_DNP

TDR_Expert Politiques Stratégies_JL Revu ETIEN-SMU_DNP

TDR_Consultant Technique Local_JL Obs ETIEN-SMU_DNP

Les candidatures doivent être soumises du 20 juin au 15 juillet 2022 à 16 heures GMT, sous plis fermé avec mention lisible du Poste auquel le (la) candidat(e) soumissionne sur l’enveloppe et déposé à l’une ou l’autre des adresses suivantes :

- Secrétariat du Directeur de Cabinet Adjoint, Cité administrative, Tour D, 10è étage, Porte 26, Téléphone : 27 20 23 99 40 / 07

- Coordination Générale des Programmes et Projets (CGPP) du MINEDD aux deux plateaux les vallons, rue 191, 08 BP 2127 08, Tél : 27 22 41 11 99

 

Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) ont organisé une randonnée écologique à la réserve naturelle de Dahlia Fleur à Abatta, dans la commune de Bingerville, ce samedi 18 juin 2022.

Cette activité s’inscrivait dans le cadre de la célébration de la Quinzaine Nationale de l’Environnement et du Développement Durable (QNEDD) 2022 et visait à sensibiliser les jeunes à la protection de l’environnement et à la restauration des écosystèmes, dans la perspective de la lutte contre la triple crise environnementale : changement climatique, pollution et perte de la biodiversité.

Une excursion en pleine nature qui aura permis aux experts du ministère et de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR) d’échanger avec les participants sur le niveau de dégradation du couvert végétal et de la biodiversité, les actions entreprises et les progrès réalisés durant ces dernières années en Côte d’Ivoire.

Selon monsieur KODEHI Gnahoré, Directeur de Cabinet Adjoint, représentant le ministre de l’Environnement et du Développement Durable monsieur Jean-Luc ASSI, malgré nos avancées technologiques, nous dépendons entièrement d'écosystèmes sains et dynamiques pour nos besoins notamment en eau, en énergie, en nourriture et en médicaments.

« Nous sommes donc invités à adopter des solutions qui préservent nos ressources naturelles, à changer notre façon de voir et de valoriser la nature en mettant en exergue les bénéfices immenses qu’elle nous offre » a-t-il invité.

La randonnée a enregistré la participation des ministères techniques, des partenaires techniques et financiers, des ONG, de la société civile, des associations de jeunes et des étudiants. Elle vient clore la célébration de la Quinzaine Nationale de l’Environnement et du Développement Durable (QNEDD) édition 2022, sous le thème « Notre Terre, notre Futur ».

 
 
La célébration de l’édition 2022 de la Journée Mondiale de la Lutte contre la Désertification et la Sécheresse (JMLDS) s’est tenue à Bongouanou, dans la région du Moronou, le 17 juin 2022 dans un contexte particulier et symbolique.
 
« Au nom du Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, je vous donne ces parchemins pour faire de vous des exemples, des ambassadeurs dans la lutte contre la désertification et la sécheresse et pour que votre engagement soit soutenu », affirmait François KOUABLAN, représentant du Ministre Jean-Luc ASSI, lors de la remise des feuilles de route à cinq sociétés coopératives de la région. En effet, ces acteurs se sont démarqués pour leurs actions de gestion durable des sols et d’amélioration des productions agricoles locales à travers la dissémination et la vulgarisation de pratiques culturales qui protègent l’environnement. Ainsi, ces parchemins leur ont été remis en guise de feuille de route, pour les permettre de poursuivre et mettre en œuvre les actions anti-dégradation des sols dans la région, a rappelé l’émissaire du ministre Jean-Luc ASSI.
 
Le Conseiller Technique, François KOUABLAN a expliqué que le choix de la ville de Bongouanou pour célébrer la JMLDS, n’était pas fortuit. « Bongouanou est victime des changements climatiques, de la sécheresse, mais aussi et surtout des activités agricoles incontrôlées des hommes. Ainsi la région a payé un lourd tribut du fait de la dégradation des terres » a-t-il soutenu. Il a poursuivi en déclarant que grâce à l'ingéniosité, à l'engagement et à la solidarité, il est possible de combattre avec succès, ces fléaux qui menacent la productivité agricole, la sécurité alimentaire, voire la stabilité entre les communautés. Et c’est à juste titre que le thème de cette journée est : « restaurer les terres dégradées, limites les conflits sociaux ». Il est clair la recherche de terres fertiles, plus productives engendre des exodes massifs vers d’autres zones, qui elles-mêmes sont confrontées à ce problème de gestion de terre. D’où certains conflits fonciers en zone rurale.
 
Au regard de la transversalité de la question, l’accompagnement institutionnel et le succès des actions de sensibilisation ne saurait aboutir sans l’implication des élus et cadres locaux. C’est dans ce contexte que le Président du Conseil Régional du Moronou, monsieur Pascal AFFI NGUESSAN s’est vu octroyé un parchemin.
« Effectivement, la région est victime des deux fléaux qui contribuent à la désertification, l’agriculture intensive et le changement climatique, à telle enseigne que nous avons perdu ce qui faisait la spécificité du Moronou, à savoir la culture du café et du cacao. Et dons cette lutte nous interpelle et nous devons l’inscrire dans notre vision stratégique pour la renaissance économique de la région » a reconnu Pascal Affi NGUESSAN pour marquer son engagement à poursuivre les efforts d’intégration des questions environnementales dans les politiques locales. Selon lui, il s’agit de voir maintenant comment coupler les enjeux de la problématique ‘’désertification’’ aux objectifs de renaissance économique du Moronou.
 
Le corps préfectoral, les autorités coutumières, le représentant du Maire de Bongouanou et les populations sont sortis nombreux pour prendre une active aux efforts du gouvernement en matière de préservation de l’environnement. Toutes ces autorités ont donné du ton par un planting d’arbre dans la localité d’Ehuikro. Par ailleurs, une session de sensibilisation sur les bonnes pratiques agricoles a meublé cette journée. Elle a été donnée par KOUADIO Jean, Point Focal National de la Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la Sécheresse et la Désertification (UNCCD).
 
Les 05, 08, 13 et 17 juin 2022, ont été respectivement célébrées, les Journées Mondiales de l’Environnement (JME), des Océans (JMO), la Journée Internationale de la Biodiversité (JIB) et la Journée Mondiale de la Lutte contre la Désertification et la Sécheresse (JMLDS). Ces quatre Journées Mondiales ont constitué l’ossature de la Quinzaine Nationale de l’Environnement et du Développement Durable (QNEDD) qui s’est déroulée sur le territoire national du 03 au 17 juin 2022.