Ministère de l'Environnement et du Développement Durable (MINEDD)

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable (MINEDD)

Le Projet d’Amélioration du Système de Transparence pour une Action Climatique Renforcée (CBIT-FEM) en Côte d’Ivoire prendra fin en décembre 2022. A cet effet, le Comité de Pilotage (COPIL) et l’équipe du projet s’est réuni à Assinie à l’occasion d’une session de réflexion bilan et d’identification des axes d’intervention de la seconde phase du projet.

Le Directeur de Cabinet, Parfait KOUADIO, président du COPIL a présidé la phase de restitution le lundi 05 décembre 2022 en présence de Madame Alimata KONE, Point focal opérationnel du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), le représentant du PNUD, Jean Douglas ANAMAN, et les membres du COPIL.

Il ressort du bilan un taux d’exécution de 96 %. L’obtention de ces résultats impressionnants a été saluée par Madame le Point focal Opérationnel. Elle a félicité l’équipe projet puis a encouragé le PNCC à préparer la soumission pour le CBIT 2.

« 96 %, c’est moi qui suis comblée. Ce projet, je l’ai personnellement suivi depuis sa mise en place à la suite de la COP de Paris où le Chef de l’Etat Alassane OUATTARA était présent. C’est une initiative de renforcement des capacités des pays.  Il avait été dit que les pays qui allaient s’inscrire auront leurs noms cités lors de la COP suivante, celle de Marraketch. Il fallait que le nom de la Côte d’Ivoire soit cité, c’est dans ce sens que j’ai invité Richmond ASSIE et son équipe à soumissionner avec l’appui du PNUD. Pour le FEM 8, les ressources sont disponibles, je vous encourage à postuler pour le CBIT 2 », a-t-elle expliqué.

Même son de cloche pour le Directeur de Cabinet, il a exprimé sa gratitude à tout le COPIL et a félicité l’équipe projet pour les avancées notables. « Je suis heureux de savoir que les efforts ont payé.  Je me rappelle lorsque nous étions à 33%, nous avons multiplié les séances de travail au Cabinet en vue de corriger le retard. Avec ce résultat, je peux affirmer que l’équipe a fourni d’énormes efforts. Les enjeux du CBIT sont très importants, les leçons apprises,  nous permettront de bien préparer le CBIT 2. ».

Au cours de la phase de restitution, Emmanuel KOUAKOU, Consultant national chargé de suivre l’exécution finale des projets NDC-SP et CBIT-FEM et Franck ANVOU, l’expert en suivi-évaluation ont exposé les différents documents préparés entre autres : les inventaires des actifs, les rapports d’audit, le plan de clôture, le rapport final du projet, le rapport d’évaluation finale du projet les leçons apprises, etc.

Pour rappel, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD), à travers le Programme National Changements Climatiques (PNCC) et en étroite collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement, met en œuvre le Projet d’Amélioration du Système de Transparence pour une Action Climatique renforcée  (CBIT-FEM) en Côte d’Ivoire.

Il faut noter au titre des acquis : 938 bénéficiaires des sessions de renforcement des capacités dont 336 femmes dépassant largement la norme national de 30% des femmes, un avant-projet de loi sur les changements climatiques, une production audiovisuelle ‘’il faut agir’’, Un décret portant création, attributions et fonctionnement du Groupe National d’Experts sur les Changements Climatiques en instance de validation.

About Author

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable